..
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le retour a la maison

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Le retour a la maison   Mar 25 Juin - 16:21

La Chine, le pays ou je vu le jour entouré de mes frères et de mes sœurs. Nous n’étions ni pauvres ni riches, mais nous étions heureux en vivant simplement de ce que nous récoltions dans les champs. Ce bonheur pris fin le jour où tous ses dégénérés débarquèrent dans mon village et tuèrent tout le monde

Trêve de souvenir douloureux aujourd'hui est un autre jour. Cela fait près de vingt-cinq ans et même surement plus que je ne suis plus venu à Pékin, la capitale de l'Empire chinois a bien changé depuis lors.

Le quartier commerçant s’est bien développé depuis tout ce temps, en fait toute la ville a évolué et moi je suis restée celle que je suis. Je toujours revêtu de mon armure et par-dessus je porte une cape qui la dissimule presque entièrement et je ne me gêne pas pour piquer de la nourriture discrètement dans les étalages. Un coup de griffe à gauche, un coup de griffe à droite, j'embroche la nourriture sur mes longues griffes de métal et les gobe a grand coup de mâchoire et le toute la bouche ouverte.

- Asteria, ça fait longtemps que on ne c'était plus vu, tu as merveilleusement grandi et tu es devenu est véritable femme.

Qui est l'imbécile qui ose m'appeler par mon nom. Mais… je… je… je le reconnais cette espèce de salopard.

- Espèce d'ordure comment oses-tu m'appeler par mon prénom alors que tu m'as violé alors que je n'avais que huit ans

- Et aujourd'hui tu m'excites encore plus

Cette brute épaisse s'approche de moi et me saisit par le bras en pensant qu'il est plus fort que moi. Grave erreur et lui-même se rends compte qu'il n'arrive pas à me trainer avec lui et je lui renvoi un sourire sournois et sadique empreint de mauvaise intention.

- À huit ans, tu m'as pris mon enfance et ma virginité aujourd'hui c'est à mon tour de m'amuser

D'un coup vif je saisi une de mes dagues et d'un mouvement de bras tout aussi vif, je lui sectionne le bras au niveau de sous les aisselles. Son bras décolle pour retomber au pied d'un gosse et le sang gicle de partout. Au tour du second bras à présent que je lui sectionne exactement de la même façon.

- J'ai perdu ma virginité ce jour-là, mais j'ai survécût alors que toi tu vas crever lentement comme un chien aujourd'hui en te vidant de ton sang.

Je sors à présent une de mes hallebardes et il tranche les jambes d'un coup sec et précise. J'ai semé la panique c'est vrai, mais qu'importe ce type ma reconnu de façon fortuite et de manière tout aussi fortuite j'ai assouvi ma vengeance à son encontre, mais c'est pour une tout autre chose que je suis venu. Je me tire d'ailleurs des lieux avant que la police arrive. D'ailleurs tout ce qui retrouvera c'est un cadavre amputé de ses bras et de ses jambes exsangues et baignant dans son sang. Quel magnifique spectacle n'est-ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
 
Le retour a la maison
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bon retour à la maison
» Retour à la maison [Agnès, Sybille et Nathan]
» Le retour à la maison
» Retour à la maison
» Retour à la maison.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Romans Divers :: Autres Lieux :: Chine-
Sauter vers: