..
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Préparation à la Trame] Entre Fusion et Solidification.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: [Préparation à la Trame] Entre Fusion et Solidification.   Ven 27 Déc - 23:32

Quelle belle finition … et quel beau spectacle, j’avais pu offrir à tous ces chevaliers qui marquait la fin de cette bataille contre Athéna. Son sanctuaire devait à présent avoir coulé sous les flots … mais étrangement je ressens encore le cosmos de tant de Saint. Je ne sais pas comment ils sont parvenus à résister à cet ultime assaut et je m’en moque, le plus important avait été de sauver les quelques généraux qui étaient encore vivant et de regagner le sanctuaire sous-marin en prenant bien évidemment soin de prendre avec moi ma Scale, cela aurait été dommage de la laisser au milieu des décombres.

Le plus problématique à présent … c’était que j’avais perdu mon corps d’emprunt et que je me retrouvais comme au bon vieux temps emprisonné dans cette Scale … quel blasphème. Julian … tu m’as toujours soutenu parmi tant d’années et je t’ai fait une promesse que je jure te tenir jusqu’au bout. A présent que je ne peux plus m’emparer d’un hôte humain de la famille Solo, du moins en ce qui concerne les deux enfants de Julian, j’allais devoir jeter mon dévolue sur quelqu’un d’autre. Mais bon je n’avais pas trop le temps de faire mon difficile. Quatre de mes généraux étaient sain et sauf mais le temps n’était pas au repos. Même si Athéna était affaiblie après cette bataille, je me suis bien rendue compte qu’avec ma force armée actuelle, il était inutile de lancer un nouvel assaut.

Il me fallait accroitre mon réseau et recruter de nouvelle recrue et quoi de mieux pour ça que de reconquérir le Royaume d’Asgard … ce territoire qui m’appartient de surcroit. Ce n’est pas ce Dieu nordique qui m’empêchera de reprendre ce qui est à moi : Le grand Poséidon. Enfin, ce n’est pas en restant dans cette boite de conserve que je vais pouvoir faire quelque chose, je me devais de trouver le plus rapidement possible un hôte assez potable. Un membre de la famille Royale d’Atlantis comme le sont la famille Solo … Atlassa serait un corps de choix mais ce serait me débarrasser d’un de mes plus puissants généraux et cela ne serait en aucun cas dans mon intérêt.

Quelle j’envie j’avais de prendre mon véritable corps pour aller marquer mon triomphe sur Asgard, mais cela ne serait que montrer trop d’importance à ces misérables humains. Ce corps … cadeau de ma mère Rhéa … cela faisait bien longtemps qu’il n’était plus en soi. Si il y’a bien quelque chose que je n’aime pas c’est le matérialisme … pourquoi se contenter d’un corps de chair et de sang quand on peut faire en sorte que 70% de la Terre se trouve être une partie du tout. Lorsque les océans du monde entier se réuniront en un point … ma véritable enveloppe charnelle apparaîtra enfin… et sous le fracas des torrents … cette planète disparaitra sous les flots. Et … L’ultime Purification pourra enfin avoir lieu.

Ma Scale ainsi que mon âme se trouvait en ce moment dans la salle où se tenaient habituellement toutes les autres Scales … autour de moi se trouvait la Scale du Cheval des mers, La Scale de Scylla et celle du Chrysaor, tous trois appartenant aux généraux tombés lors du précédent affrontement … See Horse No Kayla … Scylla No Kyros … Chrysaor No Saru … Vos noms resteront gravés dans ma mémoire. Heureusement, je suis quelqu’un qui n’oublie jamais les noms des généraux ayant combattus à mes côtés… à part quelque Dragon des mers comme Unity et Kanon que j’oublie assez rapidement. Voyons voir … seul un humain appartenant à la lignée d’Atlas et donc de la mienne, pourrait me permettre tout comme Julian de prendre pleinement possession de son corps. J’avais cru voir dans l’esprit de Julian, que la lignée des Solo comprenait deux branches qui s’était séparé depuis déjà de nombreux siècles. La première avait donnée l’actuelle famille Solo et la seconde qui était devenue un opposant à la conquête maritime de l’actuelle famille Solo est peu à peu tombée dans l’oubli le plus total jusqu’à laisser complétement la place à la lignée des Solo. Mais je peux le ressentir … oui ce cosmos dans deux humains mis à part les enfants de Julian … un cosmos marqué par le sang Royal de l’Atlantide … et par mon propre Ichor.

Mon âme quitta alors ma Scale et se hâta de rejoindre la surface en laissant derrière elle le sanctuaire sous-marin. Allant à une vitesse bien au-delà de cette de la lumière, je n’eus aucun mal à rejoindre l’endroit où se trouvait ces deux personnes que j’avais ressentis. Je les observai de mon aspect fantomatique, l’un d’elle était un homme qui devait sans doute avoir cinquante ans … bien trop vieux pour accueillir un pouvoir divin de ma trempe, mais l’autre était un jeune homme d’une vingtaine d’année qui ressemblait très portrait à Julian … il y’a 15 ans. Voici une cible parfaite … sans atteindre une seconde mon âme se précipita sur ce corps qui ne résista pas longtemps et qui fut rapidement envelopper d’une aura bleutée. L’autre humain qui devait être son père ne comprenait pas ce qui se passait et ce n’était pas que j’étais pressé … mais j’étais pressé. Je me fis pas prier et m’éclipsai rapidement pour reprendre la direction de mon sanctuaire Sous-Marin.

Le voyage fut bien rapide et je retournai rapidement vers la salle du Trône en prenant place tandis que ma Scale apparut juste devant moi et dans un éclat doré, vint me recouvrir entièrement. Mon trident de nouveau entre mes mains je posai mon coude contre mon trône tout en posant ma tête contre la paume de ma main. Nous voilà donc réduit à quatre généraux … quelle infamie pour un Dieu de ma classe d’être réduit à une armée de cette taille. Je me mis alors à rire seul dans cette grande pièce … mais bientôt les God Warriors d’Odin rejoindront également mon armée, ils n’auront pas le choix après tout … ils devront faire un choix entre la vie de leur prêtresse et leur allégeance. Et dans les deux cas je serais gagnant. Me voilà obliger de m’attaquer à de la piétaille alors que Hadès, Arès et … un étrange cosmos que je ne connais pas mais qui ressemble étrangement à celui de mon père … se sont éveillés.

Je fermai alors les yeux et sachant très bien que les autres généraux étaient retournés à leur pilier respectif, je lançai un appel à ceux-ci pour leur demander de me rejoindre dans la salle du Trône.


- Marinas, rejoignez-moi dans la salle du trône le plus rapidement possible, cette bataille contre Athéna n’était en aucun cas satisfaisante et nous avons perdus trop d’homme …

J’envoyai ce message d’un ton très glacial et en attendant que mes quatre généraux arrivent, je continuais à réfléchir … plongé dans mon esprit. Lorsque j’ouvris les yeux, je concentrai mon cosmos dans ma main droite qui rentra en résonnance avec les trois Scales se trouvant dans la salle de réserve, trois pierres bleues sortirent de cette salle et se plaça juste devant moi… ces pierres étaient les clefs de ma puissance et on ne sait jamais en l’absence de porteur de ces Scales, il fallait mieux avoir ces pierres à portée de main, même si je savais pertinemment que la petite visite à Asgard n’allait pas me donner l’occasion d’utilisait ma véritable puissance, mieux vaut être prudent. Je les pris toutes les trois et avec ma main, je créai une bulle d’eau ou je plaçai ces trois pierres, puis avec mon trident j’absorbai cette eau pour maintenir ces trois clefs en sécurité et surtout à portée de main.

Enfin je vis que mes généraux arrivèrent les uns après les autres… ils étaient plus que quatre à présent mais bon, il ne fallait en aucun cas les sous-estimer, ils avaient tous pu me montrer dans les précédentes batailles qu’ils restaient mes plus puissants généraux, d’un geste élégant je me levai alors et frappai un coup sec sur le sol avec mon trident.


- Nous y voilà, le moment est venue de récupérer ce qui nous appartient de droit, à présent que le sanctuaire est en piteux état, nous allons nous occuper de récupérer quelque guerrier supplémentaire pour les affrontements qui se prépare. Comme vous le savez sans doute, en plus du sanctuaire sous-marin il y’a un autre endroit sur Terre qui est sous mon commandement … ce qui se fait appeler à présent le territoire d’Asgard sous la tutelle d’Odin, même si par le passé j’ai réussi à maintenir sous contrôle cette zone en faisant en sorte que la prêtresse se retrouve sous mes ordres, aujourd’hui les guerriers d’Odin sont alliés avec Athéna et je ne peux pas digérer cette trahison … Nous allons leur montré ce qu’il en coute de se lever contre nous et tous les moyens sont bon pour ça. Cependant, j’envisage toujours de reprendre le contrôle et de faire en sorte que les God Warriors redeviennent de bon toutous mais pour cela nous allons devoir mettre la prêtresse de notre côté et ne vous n’inquiétez pas j’ai déjà mon idée pour ça. Voilà votre mission, mes très chers généraux, il va falloir enlever la prêtresse et pour cela tous les moyens de pressions seront possibles même de vaincre quelque God Warriors devant ses yeux. Une fois cela fait nous la ramènerons ici et je m’occuperai personnellement de la forcer à nous rejoindre et à faire en sorte que ses God Warriors rejoignent notre armée.

Marquant un léger silence, je repris de plus belle avec une voix encore plus portée et glacialle.


- Vous pouvez disposer et soyez prêt à partir très rapidement, rejoignez moi devant le pilier de l’océan Arctique…
Revenir en haut Aller en bas
Lalibela Temn'Ishuvala
Chevalier D'Or Des Gémeaux
avatar

Masculin
Age : 30
Messages : 4169
Inscription : 12/07/2008
Citation : Le Destin N'Est Que La Trame De L'Histoire

MessageSujet: Re: [Préparation à la Trame] Entre Fusion et Solidification.   Sam 28 Déc - 10:10

C'est furieuse, qu'Atlassa quitta son pilier. Elle n'avait pas réussi à retrouver sa quiétude légendaire, depuis son retour du Sanctuaire. Son combat interrompu, elle avait été contrainte de battre en retraite, sans pouvoir prendre le temps nécessaire, pour corriger ces deux misérables chevaliers. Elle ne décolérait pas. En voulait-elle à son aïeul, Poséidon ? Quelque peu. Son combat l'avait contraint à changer de réceptacle, et avait avorté, leur victoire, hypothétique certes, mais non moins probable, sur ces infâmes larves, qui servaient de protecteurs à la pimbêche qui leur servait de déesse. Elle n'avait pas croisé Adonis, depuis son retour. Elle avait préféré s'isoler, afin de ruminer, ce qu'elle considérait comme un échec, comme une honte. Comment faire perdurer la légende des Marinas de Poséidon, avec de pareils résultats. Sa flûte n'avait eu, à son loisir, que l'occasion d'émettre à peine quelques sons. Qu'elle aurait aimé entendre le son de leurs corps craquer, sous l'effet des mélodies. Qu'elle aurait aimé .. oui .. Ce serait peut être pour bientôt.

D'habitude calme, sereine et pondérée en toute occasion, elle avait du mal à contenir sa rage. Son sang bouillonnait, sous l'effet de la colère et l'excitation. Un aperçu, de ce que les divinités pouvaient ressentir, à l'orée de pareille frustration. Il lui aurait peut être été possible de perdre la foi, si le dieu qu'elle servait avec tant de zèle, et de dévotion n'était pas son ancêtre. Atlassa espérait de tout son cœur, qu'il ne faiblisse pas, et qu'il retrouve son charisme, son pouvoir d'antan, son antique puissance .. ( Au fait, si tu as perdu ton Moooojooooo .. regarde Austin Powers .. ils donnent un moyen pour le récupérer:) )

Sa longue chevelure battait au vent marin . Et quelques particules de sel vinrent se déposer sur son visage, sur ses lèvres, plus particulièrement. Aussi, laissa-t-elle passer sa langue sur cette partie charnue de son anatomie, espérant que l'air iodé, que le sel marin soient en mesure d'apaiser cette sourde colère qui lui tenaillait les entrailles. A cet instant, deux de ses serviteurs arrivèrent, hésitant à aller plus avant. Ils connaissaient les accès de colère de leur maîtresse, et ils n'osaient que trop rarement l'approcher dans cet état.

Elle profitait de ce fugace moment de paix, avant d'aller retrouver Poséidon et ses frères d'armes, car il semblait qu'une nouvelle campagne était sur le point de commencer. Il était vrai .. qu'ils avaient perdu bien des soldats, au Sanctuaire … oui, bien des soldats ..mais après tout ..

Atlassa pencha la tête en arrière, les yeux mi-clos, observant le ciel, qui n'était en fait que l'océan.

« Saru .. Kayla .. Kyros .. vous êtes tombés au combat .. mais cela fut votre faute. Votre faiblesse a sali le nom même des Marinas. Puissiez vous, là où vous êtes, rachetez vos fautes..

Lachis, Chaldée .. approchez ! Mon temple est quelque peu … désordonné .. faites le nécessaire ! Et aussi, j'oubliais, faites moi couler un bain .. très chaud. Je pars d'ici peu, pour une nouvelle campagne. J'ai besoin de faire le vide, et de noyer ma colère. »


Quelque peu gênés .. voire peureux .. Lachis & Chaldée s'apprêtaient à s'exécuter, lorsqu'ils risquèrent un regard, en direction de la Sirène. Cette dernière .. tout d'abord impassible, leur adressa un petit sourire, ainsi qu'un clin d’œil. Les visages de ses serviteurs s'illumina soudainement, et ils s'affairèrent, plus vite qu'ils ne l'auraient cru.

Atlassa avait légèrement passé sa colère sur l'intérieur de son temple, qui se trouvait à l'intérieur du pilier de l'Atlantique Sud.  Elle prit la direction du temple de Poséidon, où devait avoir lieu la réunion.

Une fois arrivée, elle s'inclina devant son Seigneur, qui avait changé de réceptacle. Ce dernier ressemblait tellement à l'ancien, sans être toutefois identique. Cela importait peu. Du moment qu'il parvenait à exprimer sa pleine puissance, cela importait peu à Atlassa.

Elle posa un genou au sol ..

« Atlassa, la Sirène Maléfique, à vos ordres, mon Seigneur. « 


S'ensuivit une réunion de la plus haute importance. De nombreuses paroles furent échangées ce jour, mais la chose la plus essentielle.. fit sourire Atlassa .. qui vit sa colère s'envoler comme par magie. La reconquête d'Asgard. Quel beau projet. Atlassa se sentit pousser des ailes, quoique .. après avoir jeté un œil dans son dos .. elles y étaient déjà en fait.

Conformément aux ordres de Poséidon .. elle quitta le lieu de réunion, et une fois prête, se mit en route pour le pilier de l'Arctique. Là .. elle attendit les prochaines instructions, avant le grand ménage ..

_________________


Dernière édition par Poséidia Atlassa le Sam 28 Déc - 22:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Préparation à la Trame] Entre Fusion et Solidification.   Sam 28 Déc - 13:21

Seule, Calliope était sel assis sur un massif rocheux quelque part dans l'immensité de l'océan, mais non loin des côtes qui étaient à peine perceptibles à l'horizon dans son dos. La fille de Mnémosyne était assise paisiblement face à cette mer calme et paisible inondée par un grand soleil. Un coin parfait de quiétude et de calme

Le vent sifflait emportant dans son sillon sa chevelure blanchâtre qui voletait dans le courant d'air marin. Quelque vague trop haute venant s'écraser avec fracas et violence dans le massif ou elle se trouvait, l'aspergeant conséquemment. Aucune de ces deux choses ne parvenait à distraire Calliope qui est plongée en plein souvenir. Calliope ne voulait voir personne, ne voulait croiser personne, elle avait besoin surtout de calme et de tranquillité. C'est pourquoi elle s'est elle-même recluse en ces lieux.

Après son combat, elle a perdu connaissance et c'est réveillé dans le Sanctuaire sous-marin, pour la première fois de son existence elle n'a pas pu satisfaire les envies et les souhaits de son empereur… de son cousin. Lui qui plaçait dans d'espoir en elle et cela lui reste en travers de la gorge. Elle avait vaincu cet arrogant Bronze Sainte malgré quelque petit évènement inattendu, elle s'était donnée à deux cents pour cent contre Jonas le fils de Cronos et malgré tous ses efforts cela n'a pas suffi.

Suite aux étranges dires de Baine, elle était retournée aux Tartares après tant d'années pour se rassurer, pour se rassurer en voyant sa mère en pleine forme et en bonne santé, mais… ça ne fut pas le cas. Calliope est hypermnésique et la scène qu'elle a vue on ne pourra jamais au jamais l'oublié, elle s'en souvient dans les moindres détaille et c'est ça qui la fait souffrir en l'occurrence.

Sa mère, sa mère gisait au sol, sa soma avait subi des dommages conséquents et son torse était mutilé et recouvert de nombreuse entaille, l'agression dont fut victime sa mère est d'une barbarie sans nom. Elle a dû être agressé dans le dos et par surprise, parce que de front personne d'hostile ne peut l'approcher sans devenir  amnésique dans la seconde.

Cette vision de l'ichor qui se répandant au sol, chaque souffle semblait être un véritable supplice et son cœur battait de plus en plus faiblement et paradoxalement, chaque son émit par les battements de son cœur se rallongeaient comme pour se raccrocher a la vie coute que coute dans un insoutenable effort

- Maman !

- Calliope, ma fille… mon trésor, tu es… là

- Qui te fait ça ? Qui a osé te faire ça que j'aille l'abattre sur le champ ?

- Le… le fils de  Cronos… le seul qui bénéficie de la protection… d'Athéna

- Tient bon maman, je vais te ramener au Sanctuaire de Poseidon, on va pouvoir te soigner

- Calliope, c'est inutile… je ne pourrais plus tenir très longtemps… écoute-moi… écoute moi sans m'interrompre.

- D'accord maman, calme-toi, je suis là à présent

- Calliope, ma fille ainée, promet moi de protéger quoi qu'il arrive tes sœurs, les muses quoi qu'il arrive, jure-le-moi, je t'en prie

- Je te le jure

- Calliope, ma fille cela fait un temps que je pensais t'offrir ceci, mais j'espérais que cela aurait pu se faire dans d'autres conditions. Alors que tu étais encore jeune, je t'avais promis que tu en hériterais, ma hache, la "Memori-Axe" est à toi… Calliope, j'ai froid… j'ai froid, il ne me reste que peu de temps pour t'offrir mon dernier présent qui fera de toi une guerrière complète et affirmé comme je le fus en mon temps

Très difficilement Mnémosyne pris la main de sa fille dans la sienne et intensifia péniblement ce qui lui reste de puissance afin de le transmettre à sa fille

- Calliope, je te fais donc de tous mes pouvoirs, fais-en bon usage et protège tes sœurs… Calliope, mon trésor, je t'aime et………

A ce moment Calliope entendit sa mère rendre son dernier souffle et pu atteindre très clairement son cœur battre une dernière fois dans une très longue agonie sonore  avant de disparaître dans le néant du Tartare

- Maman ! Réveille-toi, je t'en prie ! Ne me laisse pas seul ! Maman…

Calliope serra très fort le corps mutilé de sa mère contre le sien et se mit à pleurer, chaque de ses larmes tombèrent sur le visage de sa mère qui visiblement, même en présence de sa fille, le passage ne s'est pas fait sans mal

- Jonas… Tu vas payer… Je vais te tuer !!! Mes sœurs ont perdu leur mère, 'est à présent à moi de les défendre. Ma mère peu reposée en paix je jure de faire tout ce qui est en mon pouvoir pour les protéger quoiqu'il arrive

Ces souvenirs, leur simple évocation suffit que Calliope assise sur son rocher pleure de nouveau, chaque larme tomba ensuite dans l'océan où elle s'y perde. Durant toute l'évocation de ce souvenir, la colère de Calliope n'avait cessé de s'accroitre et de s'amplifier au point de former un effroyable front orageux qui éclipsa le soleil.

Sa rage est telle que la mer clame et paisible c'est changé en une mer en colère à l'égale de celle que peux déclencher Poseidon. Les vagues se soulèvent à plusieurs mètres de haut afin de s'écraser à nouveau formant ce que les marins appellent des rouleaux compresseurs de la mère. Le tonnerre dans les cieux se déchaine de manière équivalente à la colère de Calliope. Le front orageux agit et réagit en fonction de la colère de Calliope. La puissance des vagues est d'ailleurs assez puissante pour faire chavirer plus d'un navire qui passerait dans les parages rien que la force de leur remous impitoyable.

À force de remous, une vague s’est formée et fonce à grandes allures sur le rivage se trouvant dans le dos de Calliope. Elle s'en moque bien que cela puisse détruire des bâtiments ou tuer des innocents. Mais cette vague se trouve sur son chemin. Et elle va la pulvériser tout comme elle va pulvériser Jonas lors de leur prochaine rencontre.

La foudre s'abat de plus en plus autour de la fille de Mnémosyne, Calliope, c'est assez morfondu a son gouts et compte bien se reprendre, et afin de faire son deuil, le deuil de sa mère, elle va extérioriser toute sa colère dans une seule et même attaque. Elle leva son bras en l'air et la foudre vient s'abattre dans la paume de sa main durant plusieurs secondes. La vague arrive de plus en plus vite en direction de Calliope qui reste pourtant stoïque. Elle mit sa main droite ne retrait tout en ciblant la vague, son cosmos commença à s'amplifier et au dernier moment, Calliope rabattit son bras en avant en poussant un puissant cri guttural.

La salve de foudre fendit les airs en produisant un flash aveuglant accompagné d'un terrible grondement qui pulvérisa la vague qui retomba ensuite sous forme de pluie, du moins ce qui n'a pas été évaporé par la chaleur de la décharge.

*Marinas, rejoignez-moi dans la salle du trône le plus rapidement possible, cette bataille contre Athéna n’était en aucun cas satisfaisante et nous avons perdus trop d’hommes…*

- Mon divin cousin est décidé de repartir aux fronts et cette fois-ci je compte bien réaliser son projet. Je ne permettrai plus jamais qu'un vulgaire mortel puisse contrecarrer les plans de l'Empereur Poséidon et encore lever la main sur lui !!!

Calliope quitta son récif rocheux et retourna dans le Sanctuaire sous-marin et se dirigea vers le temple de Poseidon. Elle avait précédemment récupéré son casque ou du moins ce qu'il en reste, après être revenu du Tartare, sous le coup de la colère, la fille de Mnémosyne y a encastré son poing le brisant en deux et s'écorchant la même occasion la main, mais le protocole est le protocole.

Une fois arrivé dans la grande salle, elle laissa tombe négligemment les deux partis qui forme son casque au sol et ensuite posèrent un genou au sol. Il avait changé de réceptacle ce qui veut dire que le son combat contre le dernier Saint qu'il a affronté a dû être terrible, et elle aurait dû être présente à ses coté pour le protéger. Le passé est le passé et elle ne peut le changer. Ce nouveau réceptacle ressemblait tout de même de façon assez troublante à l'ancien.

*J'ai fait une promesse à ma mère, celle de protéger mes sœurs, mais également ma famille proche à savoir Poseidon et sa descendante Atlassa et je n'y dérogerais pas ! *

- Calliope des Lyumnades, fille de Mnémosyne à vos ordres mon Empereur.  

L'Empereur Poséidon entama ensuite un long, un très long discours. Calliope écouta très attentivement tous ce que son divin cousin avait a dire. Celui-ci convoite Asgard qui devrait.... qui doit lui appartenir ! La fille de Mnemosyne est parfaitement dispose a faire tous ce qu'il faudra faire afin de rendre ce qui revient de droit a Poséidon.

Après cette réunion Calliope se retira au village, elle observa chaque habitant qu'elle croisa, chaque habitant que Jonas a clairement menacer de massacré, cette menace était adressé a Poséidon, mais elle ne compte pas laisser une tel choses arriver. Si c'est sauvage qui se disent protéger Saint protecteur d'Athéna et de la terre, elle aussi a des choses a protéger et fera ce qu'il faut pour les protéger.

Après un court laps de repos, Calliope se dirigea vers le pilier de l'arctique, la ou Poséidon leurs a donné rendez-vous
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Préparation à la Trame] Entre Fusion et Solidification.   Mar 31 Déc - 1:23

Assis sur les marches menant à son Pilier, Sypher observait attentivement l'Océan qui s'offrait à ses yeux de toute part. Ce n'était pas par passion pour la flore ou la faune marine que le Marina aimait contempler la mer mais plus par plaisir. En effet, la vue de ce magnifique spectacle qu'est l'Océan arrivait à soutirer un mince sourire chez le jeune homme qui ne pouvait qu'en être satisfait.

Quelques heures eurent passé et le jeune homme se retrouvait maintenant à méditer à l'intérieur de son Temple dans le Pilier de l'Océan Arctique. La méditation étant une pratique que Sypher affectionne particulièrement, il ne délaissa pas sur les moyens pour se donner le confort nécessaire pour pratiquer sa passion. Ainsi, la pièce maîtresse du Temple n'était autre que la salle de méditation où le Marina pouvait, sans problème, s'adonner à ses occupations. Pour rester en adéquation parfaite avec la nature, la dite pièce avait, gravé en son sol, un symbole montrant l'abondance perpétuelle d'énergie naturelle liée à l'Océan.


Spoiler:
 

Durant sa méditation, Sypher ne fut dérangé par aucun bruit ou odeur extérieure, il était coupé du monde, à l'intérieure d'une sphère qu'il se créait de toute pièce avec son esprit.

Spoiler:
 

Ce n'est qu'une fois sa méditation terminée que le Marina fut finalement abordé par une voix familière...

- Marinas, rejoignez-moi dans la salle du trône le plus rapidement possible, cette bataille contre Athéna n’était en aucun cas satisfaisante et nous avons perdus trop d’homme …

Une fois les paroles télépathiques de Poséidon furent finies que Sypher s'empressa d'enfiler son Ecaille du Kraken et de prendre la route vers le Temple du Souverain des Océans. En guise de réponse à son Dieu, le Général de Poséidon intensifiât fortement sa Cosmo-énergie ce qui eut pour effet de créer un courant d'air froid près de son emplacement.. Les longs cheveux blancs de Sypher virevoltaient au gré de ce courant tandis que ses yeux turquoises dégageaient un sentiment de plaisance et de grâce incomparable.

Ce n'est qu'une fois que Sypher fut arrivé à destination que le flux de son Cosmos s'estompa brusquement. Il était impensable pour le jeune homme d'entrer dans ce lieu divin qu'est le Temple de Poséidon en emmenant ce Cosmos haineux. Une fois auprès de son Dieu, le Marina put remarquer que celui-ci venait de changer de réceptacle, enfin... c'est une façon de parler car ce dernier ressemblait comme deux gouttes deux à l'ancien. Dans un élan de respect, Sypher prit la peine de se présenter à son Suzerain.

- Sypher, Général du Kraken, Gardien du Pilier de l'Océan Arctique pour servir.

Tous les Généraux de Poséidon étaient alors réunis pour que celui-ci puisse, enfin, prendre la parole.. Beaucoup de dires emmenèrent de la bouche du Dieu, tous étaient intéressants mais Sypher en retenu un bien plus important... la reconquête du Royaume d'Asgard. La guerre semblait imminente.. Poséidon demanda finalement à ses Généraux de se rendre au Pilier de l'Océan Arctique, chose que que Sypher s'empressa de faire.. Il reprit le même chemin qu'à l'aller, en direction de son Pilier.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Préparation à la Trame] Entre Fusion et Solidification.   Sam 18 Jan - 13:34

Comme à mon habitude je médite au pied de mon pilier , je recherche l'esprit de Shaka dans les méandres de l'esprit et du cosmos . Je souhaite plus que tout savoir ce qu'il est advenu du chevalier de la vierge ... Shaka ... si je n'avais pas était aussi faible par le passé j'aurai voulu qu'il soit mon maitre , lui si près de bouddha .

Mon esprit s'approche du firmament de l'inconscient des humains et des guerriers de base , je dois dépasser ce stade afin d'atteindre le niveau de mon idole . Seulement le seigneur Poséidon en décide autrement , j'entend son appel , une convocation .

L'heure des batailles approche , je vais enfin pouvoir combattre pour mon dieu , moi le general du Chrysaor , fraichement recruté .

Je quitta la position de Lotus et me releva , je dois rejoindre au plus vite les autres généraux pour l'audience de notre maitre .
Pour gagner du temps je décide d'utiliser une technique que je ne maitrise pas encore correctement , la téléportation , si cela s'avère positif je devrais affiner cela pour en faire une technique de combat .

Je ferma les yeux et en joignant les mains je me mis a rechercher le cosmos de mes frères généraux , je les sens , de plus en plus proches , toujours plus proches  , je persois leurs auras , je persois le cosmos et l'aura titanesque de Poséidon ... Voilà ils sont la , j'y vais ...

Je fis partir mon effluve de cosmos dans leurs directions et fit claquer mon poing gauche dans ma main

Kan

En l'espace de quelques secondes je me trouva aux cotes des autres généraux et face au grand Poséidon , seulement cette technique me rend très vaseu et très étourdi , voilà pourquoi je n'utiliserai pas cette technique tant que je ne la maitriserai pas totalement .

Je salua les autres généraux et m'inclina face à mon dieu , j'ecouta le discours du seigneur Poséidon avec attention , il a raison , il est temps de récupérer ce qui lui revient de droit .

Je ferma les yeux en écoutant la fin du discour du dieu ainsi que le serment de se battre des généraux.

Je pris encore la position du Lotus et levita légèrement , j'inclina la tête  devant le dieu sans ouvrir les yeux et lui dit

Nathas general du Chrysaor se battra pour vous quoi qu'il en coûte mon seigneur

Nathas fit retomber son cosmos et arrêta la lévitation , il baissa la tête et suiv les autres généraux en direction du pilier de l'Arctique
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Préparation à la Trame] Entre Fusion et Solidification.   Mar 21 Jan - 11:07

Je gardais mon pilier comme à mon habitude quand les pensées de l'homme que je respecte le plus au monde s'immiscèrent dans les miennes. Je me levais alors et me dirigeais vers le temple en passant par les piliers de mes frères et sœurs d'arme. J'observais ces lieux, certains magnifiques, d'autres plus glauques. Mais en attendant je me plaisais dans ce sanctuaire sous marin.

La vie qui crépitait tout autour était vraiment magique. Je voyais évoluer des créatures que même les rêves les plus fous des hommes ne pouvaient même pas concevoir. Mais ici tout avait un équilibre. Chaque chose trouvait un prédateur et à son tour chaque prédateur était une proie. Un cycle parfait où tout n'est que justice et équilibre. Sur terre en revanche tout était inversé. L'homme se croyait supérieur à tout, au sommet d'une chaîne alimentaire dont il ne connaît en fait rien.

C'est étrange à quel point les hommes n'ont que faire de ce qu'il se trouve sous leur pied. Pour être respecté ou même vu, il faut être à hauteur de leurs yeux. Si jamais on avait la malchance de ne pas pouvoir être vu ou alors on devait être leur serviteur. Je détestais ce point de vue. Comment quelqu'un pouvait penser comme ça ? Cela me dégoûtait.

J'avançais doucement vers le temple de mon maître en observant les merveilles qui évoluaient sous mes yeux. Dans ce sanctuaire nous étions au fond de l'océan. Toute la puissance de cette étendue bleue s'élevait au-dessus de nous. Comme quoi cette faune, cette flore et ce bleu miroitant était d'une grande puissance. Pourtant je suis sur qu'aucune créature des profondeurs ne se souciait de savoir qui était le plus puissant. Pour elle, seul le cycle de la vie était maître des décisions. Ce libre arbitre était vraiment magnifique.

J'arrivais enfin au splendide palais de mon maître. Je m'inclinais poliment devant les gardes qui en tenait l'entrée et passais les portes en me dirigeant vers la salle du trône. J'entrais dans cette dernière et avançais calmement mon casque sous le bras. Visiblement je devais être le dernier arrivé. Je m'agenouillais devant Poséidon :

"Désolé de mon retard Maître. Kioron de l'hippocampe pour vous servir."

Je m'inclinais profondément et écoutais le Seigneur des Mers :

- Nous y voilà, le moment est venue de récupérer ce qui nous appartient de droit, à présent que le sanctuaire est en piteux état, nous allons nous occuper de récupérer quelque guerrier supplémentaire pour les affrontements qui se prépare. Comme vous le savez sans doute, en plus du sanctuaire sous-marin il y’a un autre endroit sur Terre qui est sous mon commandement … ce qui se fait appeler à présent le territoire d’Asgard sous la tutelle d’Odin, même si par le passé j’ai réussi à maintenir sous contrôle cette zone en faisant en sorte que la prêtresse se retrouve sous mes ordres, aujourd’hui les guerriers d’Odin sont alliés avec Athéna et je ne peux pas digérer cette trahison … Nous allons leur montré ce qu’il en coute de se lever contre nous et tous les moyens sont bon pour ça. Cependant, j’envisage toujours de reprendre le contrôle et de faire en sorte que les God Warriors redeviennent de bon toutous mais pour cela nous allons devoir mettre la prêtresse de notre côté et ne vous n’inquiétez pas j’ai déjà mon idée pour ça. Voilà votre mission, mes très chers généraux, il va falloir enlever la prêtresse et pour cela tous les moyens de pressions seront possibles même de vaincre quelque God Warriors devant ses yeux. Une fois cela fait nous la ramènerons ici et je m’occuperai personnellement de la forcer à nous rejoindre et à faire en sorte que ses God Warriors rejoignent notre armée.

J'approuvais Poséidon sur certains points, mais sa voie glaciale me faisait froid dans le dos. Cette traîtrise l'avait beaucoup affectée. Cela se voyait, ce sentait. Je me levais quand il nous demanda de disposer et me dirigeais rapidement vers le pilier qu'il nous avait désigné.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Préparation à la Trame] Entre Fusion et Solidification.   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Préparation à la Trame] Entre Fusion et Solidification.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Barre de Séparation entre la signa' et le message
» Constitution; La Fusion de Victor Benoit prend le devant.
» Haiti en Marche: Haiti entre la Chine et Taiwan
» Conflits entre les syndicats au sujet du CEP et des elections.
» Atelier de travail entre entrepreneurs dominicains et haïtiens

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Romans Divers :: Salle Du Trône De Poséidon :: Salle Du Trône-
Sauter vers: