..
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Bas Quartiers]- Taverne de la dernière chance. -[Deidei]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: [Bas Quartiers]- Taverne de la dernière chance. -[Deidei]   Ven 24 Jan - 13:32

    Des rires tonitruants, des bruits de chopes que l'on entrechoque, qui se posent sur des tables soudaiement, de la fumée, des éclats de voix, toute une atmosphère bruyante et chaotique, un peu sale, un peu grasse, mais tellement vivifiante.
    Il y avait quelque chose de bien vivant dans ce lieux, quelque chose d'un peu innocent, un regroupement de plaisirs plutôt simples, véhiculés par des êtres tout aussi simples et primaires.
    Parfois une bagarre s'engageait dans le brouha ambiant, et l'on poussait les tables afin de mieux s'adonner à des petits combats improvisés pleins de bonhommie et de bonne humeur (ou pas), sans que cela ne trouble son travail.
    Elle s'était attablée dans un coin plus reculé de la pièce, à un endroit stratégique duquel elle pouvait voir les entrées et les sorties, ainsi, chaque mouvement était alors analysé et, si besoin était, noté sur un petit bloc qu'elle tenait. A n'en point douter, cette étrange demoiselle, assise seule, lunettes visées sur le nez et attention visiblement constamment tournée vers ses diverses feuilles qu'elle avait éparpillées sur la table, détonait avec le décor et l'ambiance du lieu.
    Parfois, une personne s'avançait vers elle et murmurait quelques mots avant de repartir, ou s'asseyait en face d'elle et chuchotait, souvent anxieusement. Athénaïs accueillait chaque personne qui s'aventurait à sa table avec un sourire bienveillant, bon enfant, écoutait bien souvent sans dire un seul mot, puis, au besoin, chuchotait quelques paroles, et c'était finit. Tout simplement.
    De temps en temps, elle piquait du nez, tombant sur la table, et s'endormait sans aucune forme de procès pour se réveiller de nouveau fraîche et pimpante quelques minutes plus tard.

    C'était dans les bas fonds que la petite araignée du sanctuaire avait commencé à tisser sa toile. Visiblement à l'aise avec la racaille de la pire espèce, elle s'était faite sa place petit à petit, à force de persévérance et surtout, grâce à ses colères, certes rares, mais plutôt fracassantes lorsqu'elles se déclenchaient.
    Et le lieux était devenu comme son bureau de travail d'où elle pouvait jouir de toutes les rumeurs et informations rapportées par ses petites oreilles, embaucher de nouvelles recrues mais aussi bénéficier de cette atmosphère électrique qu'elle affectionnait tant.

    La serveuse déposa devant elle un bock de bière qu'elle accueillit d'un regard amusé, mais qu'elle ne toucha pour ainsi dire pas: si elle était plutôt de nature résistante, elle ne tenait pas vraiment l'alcool… quel dommage. Elle lui préférait des boissons plus fruitées et surtout non alcoolisées, que l'on ne servait pas vraiment ici. Ba, il fallait bien qu'il y ait des inconvénients au lieu.
    Un éclat de voix la tira de ses papiers, et elle reporta son regard vert clair sur la scène qui se déroulait alors: encore un accrochage, sans doutes mineur, mais l'état d'ébriété des participants n'aidant pas, il était probable que cela ne finisse en bagarre.

    Et cela ne manqua pas, la jeune sainte des gémeaux sourit, et balança subrepticement son bock dans la mêlée sans pour autant se lever, trouvant fort amusant de voir la bande de gros bras trempés jusqu'aux pieds et se battre de plus belles, pensant certainement qu'un de leurs assaillant avait un humour particulier.
    Enthousiaste et amusée, elle dodelina sur son siège (qui s'avérait être sa pandora box dorée), mais cessa bien vite alors qu'un garçonnet venait lui murmurer quelques mots à l'oreille. Un sourire s'étira lentement sur ses lèvres, ses yeux se posèrent sur l'entrée du bar.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Bas Quartiers]- Taverne de la dernière chance. -[Deidei]   Ven 24 Jan - 20:23

Ce qu'on appele une journée de merde , j'ai passé ma journée à former des nouveaux gardes et sincèrement ce sont tous des buses ...  J'en ai même tuer deux de colère , avis au prochain qui chouinnerons .

Comme a mon habitude quand une journée me soule , je me dirigea vers un quartier pourri , dans une taverne mal fréquentée , comme a mon habitude pour boire plus que de raison

Je poussa la porte de la taverne , comme d'habitude , la fumée , le bruit des ivrognes et une bagarre , normal quoi . Je passa la porte et des que tous ces moins que rien me virent ils stoppèrent toute activité , en même temps la dernière fois que je suis venu "un peu stressé" j'ai provoqué la fermeture de cette taverne durant quelques mois et j'ai donné beaucoup de travail aux pompes funaibres.

Je fis quelques pas et je la senti , son odeur., son cosmos ... mon coeur s'emballe , putain mais qu'est ce qu'il m'arrive ???
Je leva les yeux et la regarda , Athénaïs , mais qu'est ce qu'elle fait ici ? Elle est assise sur une Pandora box d'or , pas étonnant vu son potentiel .

Je m'approcha , pris un tabouret et m'assis à ces cotes , la serveuse s'approcha de moi tremblante , sans la regarder je lui lança

"Bourbon et vite"

Elle s'exécuta en vitesse en posant une bouteille et un verre , je me servi le premier verre et me l'enfila cul sec . Me voyans boire tranquillement tout le monde repris son train train .

Je bu un deuxième verre , et tourna la tête vers Athénaïs

Une gold saint ? Tu sais que en temps normal j'aurai du te tuer ? Tu es inconsciente de venir dans ce coin

Je rebu un autre verre et tourna la tête en regardant autour de moi , constatant que des hommes se sont "discrètement" mis en position pour m'attaquer , certainement une défense de la belle

Dis à tes larbins de ranger leurs armes et de boire un verre a ma santé si tu ne veux pas avoir à recruter de nouveaux espions ... bon alors que fais tu ici ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Bas Quartiers]- Taverne de la dernière chance. -[Deidei]   Ven 24 Jan - 21:59

    Athénais posa sa joue sur sa main accoudée à la table et attendit qu'ils 'installe un sourire aux lèvres; elle fit un signe au patron de l'autre main et ce dernier apporta une bouteille entière de bourbon, après tout, il fallait mieux qu'il boive un petit peu vu ce qu'elle avait à lui dire.
    Elle ne porta pas vraiment attention aux personnes autour:

    "Ho… moi? mais je t'attendais voyons."
    Péniblement calme, elle retira ses lunettes tranquillement et les rangea, avant de darder ses prunelles claires sur l'homme devant elle, et ce, avec un calme et un sourire qui n'augurait rien de bon.
    Athénaïs pris l'un de ses bocks entassés là, le vida d'un geste sec et le remplis de bourbon avant de pousser le récipient vers Deimos.

    "Ils ne sont pas à mon service, je peux bien me défendre toute seule tu sais" finit-elle par dire en reposant son visage candide sur sa main, elle n'avait pas cessé de fixer son interlocuteur.
    "Alors comment ça va depuis ces 2ans et 9mois?, tu as l'air en forme on dirait bien"
    Elle avait esquivé la question des espions, car après tout, elle n'aimait guère parler de ses affaires et elle n'était pas vraiment là pour ça, enfin, si, en partie…. non, mais elle ne perdait jamais une occasion d'étendre son réseau.
    Plissant les yeux, elle attendit qu'il prenne plusieurs gorgées, avant de sortir de son corsage une photo qu'elle fit glisser devant lui. Il s'agissait d'un petit garçon.

    "Au début, je ne comptais pas te le dire, et puis finalement, Aaron a bien le droit de connaître son père. " Elle plissa de nouveau les yeux, son visage mutin semblait refléter l'amusement de la situation, ni gêne, ni vergogne, rien à part une attente presque puérile.

    "Ho! je ne te demande rien, si jamais sa présence te gêne, oublie nous, je me suis bien débrouillée seule pendant 2ans, cela ne me fait pas peur par contre …." son sourire s'étira de façon inquiétante, et ses yeux se firent plus durs, moins… sympathiques, pétillants de quelque chose de prédateur et de fou à la fois, la salle sembla retenir son souffle: "cherches à lui nuire, et tu comprendras ce que le mot douleur veut dire…"
    L'ambiance redevint bonne enfant, et légère, alors que l'expression de la jeune fille redevenait candide et sympathique.

    "Alors? ce Bourbon? "
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Bas Quartiers]- Taverne de la dernière chance. -[Deidei]   Lun 27 Jan - 22:23

J'écouta Athenais sans même porter un regard sur la photo , ni sur elle d'ailleurs . Le regard dans le vide et l'esprit tourné vers cet enfant que je ne connais pas et qui porte en lui le sang d'Ares ...

Je bu , rebu et bu encore .

Mon fils , Aaron , mon succeseur , le descendant d'Ares ...

Je me tourna vers Athenaïs qui venait de me demander si le bourbon était a mon goût, elle s'inquiète que je tente de faire du mal a c'est enfant . Elle ne doit pas comprendre que son fils ... enfin notre fils est le descendant d'Ares , il devra reigner un jour .

Très bon oui , Athénaïs ne me menace plus jamais , je suis le dieu de la terreur et pas une lopette du Sanctuaire , enfin bref, c'est enfant doit être protégé , il est le fils du dieu de la terreur et le petit fils du dieu de la guerre . N'ai aucune crainte je ne tenterai rien contre l'enf... contre Aaron .  

Je bu encore, me leva et défit ma ceinture retirant ainsi une petite pochette de cuir noir , je me rassis et ouvri la pochette sortant une dague . Je tendis l'arme a la gold saint



Cette dague fut forgée par Héphaïstos lui même , elle fut forgée avec l'acier de terrora mélangé a mon sang , contenant ainsi l'essence même de la terreur , père me tailla le poignet pour mes huit ans afin de faire fabriquer cette dague et m'igniser au combat ... Je veux que tu la lui donne et quand il sera prêt je lui enseignerai les rudiments du combat a la manière des bersekers
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Bas Quartiers]- Taverne de la dernière chance. -[Deidei]   Mer 29 Jan - 0:31

La jeune femme avait croisé ses mains devant elle, les coudes posés sur la table avec ce même sourire agaçant constamment perché sur ses lèvres. C'en était presque une habitude qu'elle avait prise au fils du temps qu'une réelle manière d'exprimer de la joie, elle avait compris que sourire désamorçait souvent les situations compliquées, et usait de la chose avec une innocence presque candide.

"Lopette? tu as vraiment envie d'argumenter sur le sujet? je ne pense pas que tu sois en état, et saches que Dieu ou pas, Père Noël, Diable, Lutin, Farfadet, peu m'importe. "

Son sourire s'étira de nouveau alors que ses yeux clairs pétillaient d'un éclat ambivalent et paradoxalement étrange.
Athénaïs avait toujours eu un calme plutôt exemplaire face aux situations diverses et variées qu'elle avait été amenée à rencontrer, et c'était sans doutes cette capacité à rester maîtresse d'elle même dans la plupart des situations qui lui avait valut cette place parmi l'élite de la chevalerie du sanctuaire…. outre son réseau complexe d'information.

Elle considéra du regard l'arme, puis d'un index la fit glisser vers le Dieu en se penchant légèrement au dessus de la table, le fixant droit dans les yeux avec indolence.

"Tu la lui offriras en mains propres. Le cadeau perdrait tout son sens s'il passait par un intermédiaire non? "
Athénaïs était le genre de personne à faire peu de cas des allégeances diverses et variées des personnes qu'elle rencontrait en dehors de son travail, une sociabilité et un esprit plutôt libre qui lui permettaient d'évoluer dans tous les milieux sans pour autant se mettre en danger ou se faire des ennemis, aussi, elle n'avait aucun soucis à boire un verre avec des ennemis d'hier, ne leur portant généralement aucune rancune tenace. Et très consciemment, elle mettait des frontières très distinctes entre sa vie au sanctuaire et sa vie en dehors du sanctuaire.

"Je veux bien que tu entraînes le petit, mais j'y pose une condition, non négociable" Elle leva l'index "Il aura un mentor de chez nous aussi, et choisira seul, et j'insiste sur le terme 'seul' , ce qui implique aucune forme de corruption ou tentative d'intimidation ou de persuasion ce qu'il souhaitera faire. "
Malgré son très jeune âge, la demoiselle semblait prendre à coeur le bien-être de son fils, et elle ne souhaitait en aucune façon qu'il fut contraint à suivre une voie qu'il ne souhaitait pas, héritage familiale ou pas.
Les choix qu'il ferait seraient les siens, tout comme Elyas et elle avaient choisit leurs voies, elle aspirait à la même liberté pour Aaron.

"Ha oui, pas besoin d'essayer de l'entraîner avant ses 10 ans, je veux qu'il ait une enfance, une vraie" Athénaïs sourit.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Bas Quartiers]- Taverne de la dernière chance. -[Deidei]   Mer 5 Fév - 14:38

J'écouta Athénaïs avec attention sans la lâcher du regard , je bu une grande quantité de bourbon en l'écoutant . C'est comme si tout cet alcool n'avait pas d'effets sur moi .

Les paroles d'Athénaïs faisait bouillir mon cosmos , mes doigts écrasé le bois du bar , en temps normal je l'aurai décapite sans le moindre remords ni soursillement  , pourquoi ... pourquoi moi le dieu de la terreur , general de l'armée de la terreur et fils d'Ares n'arrive pas a lever la main sur cette femme ? C'est a ne rien comprendre .

Athénaïs termina de parler , je pris la dague et la fixa à ma ceinture . Je fixa le regard d'Athénaïs en souriant , mes yeux habituellement bleu comme l'océan devinrent rouge sang , je leva mon poing au ciel et frappa le bar le faisant exploser en mille morceaux .

Je me leva et dis à la belle en souriant

Pardonne moi besoin d'un peu d'exercice pour évacuer et fêter la bonne nouvelle ahahahahahahahahaha

Je me leva et me tourna , tous le monde me regarde morts de peur , sur la gauche  sept gros costauds , ils seront les premiers .

LEONIDAS BOMBER

Je leva l'index au ciel et créa une sphère d'énergie démoniaque et terrifiante et en la lançant sur les hommes je fis un sourire et dis a voie basse
Boom ahahahah

Ma sphère d'énergie s'écrasa au pied des gens , créant une brumes noires qui les transforma en cendres ainsi que le mobilier proche .

Le reste des clients ainsi que les espions d'Athénais me bondirent dessus , certain avaient des armes tranchantes d'autres à mains nu ou avec du mobilier .

Je croisa les bras et me contenta de bouger le buste et la tête esquiva toutes les attaques de mes adversaires , aucune attaques ne me toucha .

Les assaillants étaient essoufflés , de bien piètre combattant , je décroisa les bras et leur demanda

C'est a mon tour ?

Je leurs sait à dessus faisait voler le mobilier , j'écrasa des têtes contres les murs , fis traverser les fenêtres a coup de poing , piétina des corps et tua des hommes avec leurs propres armes . Quand le carnage fut fini je me tourna et me trouva face au patron , un petit gros , degarnit , moustachu me pointant avec un fusil , je m'en approcha jusqu'à ce que le canon du fusil touche mon torse , je pencha la tête vers l'homme , mes yeux redevinrent bleu , j'avais ma dose de sang .

Je te laisse la vie si la prochaine fois que je reviens ton bourbon est toujours aussi bon ... FUIS MAINTENANT

L'homme ne se fit pas prier , il lâcha le fusil et parti en courant , je marcha entre les débris , le sang et les cendres et m'approcha d'Athénais souriant .

J'accepte tes conditions , à present amène moi auprès de mon fils s'il te plaît
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Bas Quartiers]- Taverne de la dernière chance. -[Deidei]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Bas Quartiers]- Taverne de la dernière chance. -[Deidei]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Marie-Joie] La taverne de la Dernière Erreur
» La taverne de la Dernière Erreur
» La Taverne du Nain Joyeux
» La Taverne
» Un bagarre à la taverne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Romans Divers :: Autres Lieux :: Italie-
Sauter vers: