..
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [ EVENT : Binôme 1 - Hateya & Kyros ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: [ EVENT : Binôme 1 - Hateya & Kyros ]   Jeu 25 Juin - 22:32

*** C'est ici que va s'écrire l'histoire ***
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [ EVENT : Binôme 1 - Hateya & Kyros ]   Mar 30 Juin - 2:29

    « P...Pardon… Excusez-moi, je voudrais… passer… »

   Kyros tentait désespérément de se frayer un chemin parmi la foule très dense. Tous écoutaient attentivement les consignes que donnaient les supérieurs sur cette célébration des Héritiers, à savoir le contexte qui avait permis cet événement qui s’organisait tous les sept ans. En tout cas, c’était la première fois que Kyros y participait car sept ans auparavant, il se trouvait encore chez Elwë et n’en avait pas réellement connaissance. Cette année, quelques temps avant le jour J, il avait retrouvé une brochure parlant de cette compétition que seul Animas, Lacrimas et Stellaris pouvaient y participer. Il se dit que c’était l’occasion pour lui d’entrer dans la cours des grands en s’inscrivant à ce jeu qui lui permettrait de s’y faire à sa condition d’Anima, soldat de la paix, ou bien de la guerre. C’était aussi une occasion de voyager à Azenor et de voir ainsi son peuple, de même pour les balinoriens qui feront aussi le déplacement. Malgré cela, Kyros avait tout de même hésité à y aller. Non pas par peur ; au contraire, l’aventure le tentait, mais parce qu’il avait retrouvé cette brochure à la poubelle, jetée par sa famille qui avait un instant oublié qu’un Anima faisait partie de la famille. Après qu’il ait ressorti le morceau de papier et qu’il en ait parlé à ses parents, ces derniers lui dirent qu’ils allaient eux aussi faire le voyage jusqu’à Azenor pour l’encourager. Une autre raison pour y aller !

   Kyros réussit à se glisser entre deux personnes en s’étant fait le plus petit possible pour être le plus près de ses supérieurs afin de mieux les entendre et les voir. Après tout, il allait être l’un des concurrents. Il ne fallait pas qu’il rate le moment où ça allait commencer. Mais avant de prêter toute attention au discours, il s’assura que sa sœur qui le suivait était toujours avec lui. Mais il ne la trouva pas ; il l’avait perdu dans ce labyrinthe de monde tous aussi différents les uns des autres.

    * Oh non ! J’ai perdu Kayla ! Elle n’a pas réussi à me suivre ! *

   Sous les yeux ébahis des deux hommes, Kyros se glissa de nouveau entre eux et tenta de refaire le chemin inverse. Il reconnut ensuite au loin une jeune fille qui lui tournait le dos ; elle avait de longs cheveux noirs et semblait faire à peu près sa taille.
   Il s’approcha d’elle et lui toucha l’épaule. Lorsque tous deux furent face à face, ils eurent en même temps un moment de recul.

    « Oh ! Excusez-moi, je vous avais pris pour quelqu’un d’autre… »

   Quelqu’un le saisit sèchement par l’épaule. C’était un homme de plus d’une cinquantaine d’années et lorsque leur regard se croisa, Kyros pouvait sentir une colère qui allait se déverser sur lui à la vue du visage de son interlocuteur.

    « Que comptez-vous faire à ma fille ?! »

    « Je… vous demande pardon ? »

   Kyros avait l’impression d’entendre sonner le mot Anima comme une insulte de la bouche de cet homme. Ce devait être un azenorien en vue de sa tenue vestimentaire qui semblait locale. Le jeune homme eût un sentiment de discrimination, comme si toucher cette fille avec sa main de bethsanarien en cette terre d’Azenor était un affront pour ce père. Sa main commençait d’ailleurs à faire davantage pression sur l’épaule de Kyros.

    « Vous venez de Bethsana, c’est ça ? »

   Le ton de sa voix était encore plus agressif, rien que dans le mot Bethsana. Kyros était outré. De la détermination dans le regard qu’il lançait à cet homme, le jeune Anima alla discrètement poser sa main sur Kel’Sar qui reposait dans son fourreau accroché à sa ceinture. Une onde sortit de l’Arme Bestiale ainsi que de son maître et alla se propager à l’intérieur même de l’âme de l’azenorien.

    « Oui, je viens de Bethsana, monsieur. Mais vous n’avez pas à me traiter de la sorte sous prétexte que nos peuples se sont déjà fait la guerre. En plus, je vous rappelle que cette célébration est censée fêter la paix que nous avons gagné. »

   Il se tut, puis lança avec un sourire au coin des lèvres en retirant la main de son épaule :

    « Vous n’avez pas honte de relancer d’anciennes querelles qui ne sont pas les bienvenues ici ?! »

        « J-je ne sais pas ce qui m’a pris… J’ai honte de mon comportement… Mes plus sincères excuses… J’ai souillé la dignité de mon peuple…»

   La tristesse et le dégoût. Ces deux émotions installèrent le remords en l’azenorien, maintenant honteux de son acte. Kyros, satisfait, caressa doucement le garde de Kel’Sar. Il eût tout de même un peu de compassion pour cet homme qui semblait faible à présent. Mais bon, si revenir aux guerres passées, à quoi servirait ces événements que les trois pays-continents organisaient dans l’espoir de faire durer cette paix ?

   Quelqu’un toucha  de nouveau l’épaule de Kyros. Celui-ci, toujours dans l’illusion qu’il avait utilisé son pouvoir au risque de se faire remarquer, sursauta violemment.

    « Je n’ai rien fait de mal ! ………. Oh… Kayla, je t’ai retrouvé…»

    « C’est moi qui t’es retrouvée plutôt. »

   On annonça au même moment que l’épreuve allait débuter. Tous candidats devaient s’avancer et faire face aux rois pour qu’ils annoncent les binômes pour cette première épreuve de survie. Kyros quitta à toute vitesse sa sœur sans prendre le temps de lui dire quoique ce soit. Tout en ayant que le mot Vite ! Vite ! En retard ! en tête, Kyros essayait d’atteindre, comme à son arrivé, le devant de la scène tout en bousculant les gens cette fois-ci. Une fois devant, il vit que sept autres s’étaient présentés, Animas, Lacrimas et Stellaris.

   Une fois les binômes annoncés, Kyros eût l’agréable surprise d’avoir comme partenaire une Anima. Peut-être la connaissait-elle, lui qui en est aussi un ? Mais le nom qu’il avait entendu ne lui disait rien. Il chercha donc du regard avec qui il allait être. Chaque personne en rejoignait une autre et partirent en direction de la forêt d’Azenor. Seule une attendait encore de rencontrer son partenaire. Kyros s’avança donc vers elle et à mesure qu’il l’approchait, celle-ci semblait grandir de plus en plus.

    * Bon sang ! Ce qu’elle est grande ! *

    Kyros, qui tolérait parfaitement sa taille jusqu’à présent, commençait à regretter que sa mère ne l’ait pas fait plus grand. Déjà intimidé, la parole lui fut également ôtée, l’esprit glacé par l’expression froide de cette femme. Mais ses yeux commençaient à sécher à force de les laisser ouverts et il se ressaisit : elle était sa partenaire après tout ! Il allait tous les deux devoir faire équipe ensemble pour pouvoir survivre cinq jours dans cette forêt ! En plus, elle était Anima tout comme lui ; il n’y avait pas de raison de se sentir mal à l’aise.

   Kyros prit alors son courage à deux mains et c’est avec le plus grand sourire qu’il fut bien résolu à devenir ami avec elle.

    « On dirait que nous sommes partenaires ! Je m’appelle Kyros et je suis ravi de faire votre connaissance... ou plutôt, ta connaissance ? Se tutoyer serait plus agréable. J’espère que nous allons bien nous entendre. »

   J’espère ? Ce mot était-il bien choisi ? En tout cas, oui, il l’espérait au plus profond de lui car une mauvaise entente pourrait bien les handicaper lui et elle pour cette épreuve. Et puis… Les apparences sont souvent trompeuses. C’est peut-être une gentille fille au fond...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [ EVENT : Binôme 1 - Hateya & Kyros ]   Mer 8 Juil - 16:32

Bras croisés, dépassant la plupart des personnes présentes, Hateya écoutait tranquillement les consignes de la célébration des Héritiers. L'évènement se déroulait tous les sept ans, mais c'était la première fois que la jeune femme y participait.

Lors du précédent évènement, elle était encore en phase d'entrainement et de communication avec son Anima -enfin, techniquement elle l'avait terminé depuis longtemps, mais elle voulait encore se perfectionner à l'époque, pour éviter les dérapages que pouvaient engendrer un monstre pareil. De plus, elle n'avait alors vu aucun intérêt à s'inscrire, peu attirée par le concept.

Cependant, puisqu'elle n'avait rien de prévu en particulier cette année, elle s'était présentée, curieuse. Et qui sait, peut-être que Wendigo pourrait s'exercer un peu. La brune souffla un nuage de fumée vers le ciel, tenant sa pipe entre ses doigts couverts de cals témoignant que le cimeterre pendu à sa taille n'était pas là pour faire joli. A vrai dire, elle n'avait pas de motivation particulière à participer à cette compétition. Personne pour l'encourager ou la féliciter.

*Bah, c'est comme ça.*, songea-t-elle, blasée. La guerrière n'avait guère le besoin ou le temps de s'attarder sur ce genre de considérations.

Postée devant tout le monde, Hateya eut tout le loisir d'entendre l'annonce des binômes de la première épreuve. Une sorte de chasse au trésor en équipe. Tapotant sa pipe pour en dégager les cendres, la brune pinça les lèvres en secouant la tête, faisant légèrement cliqueter les ornements piqués dans ses dreadlocks. Elle n'aimait pas spécialement travailler en équipe, encore moins avec quelqu'un qu'elle ne connaissait pas -car le nom annoncé ne lui disait strictement rien bien qu'il s'agisse d'un Anima.

De plus, elle ne connaissait pas le terrain. Ho, bien sûr en tant que native de Ponera elle était habituée à la forêt, mais elle ne savait pas quelles surprises pourraient lui réserver ces bois-là. Il allait falloir être prudente.

L'Anima espérait vraiment que son binôme ne serait pas un boulet. Car sinon elle ne donnait pas cher de sa patience... Elle posa la main sur la garde de son arme, intimant à son cauchemar sur pattes de rester sage. Avec un peu de chances, il pourrait manger, si une bête sauvage suffisamment dangereuse leur tombait dessus -ce que la jeune femme n'espérait pas, tout de même, mais on ne savait jamais.

Sortant de ses réflexions, elle regarda autour d'elle. Les autres binômes étaient déjà formés et partaient chacun de leur côté. Où était donc son partenaire? Croisant à nouveau les bras sous sa poitrine, sa pipe calée au coin des lèvres, elle repéra enfin le garçon qui semblait la chercher.

*Ha, ça y est, il m'a vue...*

Elle dut baisser les yeux pour regarder son partenaire lorsque ce dernier parvint à sa hauteur -comme avec à peu près tout le monde. Il semblait bien inoffensif. Et naïf. Mais il ne fallait jamais juger au premier regard, c'est pourquoi Hateya laissa cette impression de côté pour le jauger de ses yeux glacés. Un peu féminin, pour un garçon -ce qui était assez amusant quand on considérait la guerrière qui était plus masculine qu'autre chose-, des yeux d'enfant, mais une posture qui en disait long. Combattant, c'était sûr. Fort, elle l'ignorait encore. Mais surtout...

« On dirait que nous sommes partenaires ! Je m’appelle Kyros et je suis ravi de faire votre connaissance... ou plutôt, ta connaissance ? Se tutoyer serait plus agréable. J’espère que nous allons bien nous entendre. »

*Désespérément optimiste*, constata la guerrière avec un soupir mental devant le large sourire que lui offrait son binôme. *Que Shemyazah nous protège, j'espère que ça ne va pas nous handicaper...*

Après un silence, elle prit le temps de souffler sa fumée vers le ciel, de tapoter sa pipe contre sa botte pour en vider le foyer puis de la ranger dans l'une des nombreuses poches de son manteau couleur sable, et répondit sobrement sans quitter son masque neutre:

-Hateya Cante. (Elle inclina légèrement la tête) Enchantée.

Le mot choisi n'était pas exact, mais qu'importe. Ce n'était qu'une formalité, une simple politesse. De fait, la brune se fichait un peu de bien s'entendre ou non avec le jeune homme, tant qu'il ne lui mettait pas les bâtons dans les roues. Le relationnel n'était pas vraiment son fort, sans compter les entraves que cela représentait.

Si, au long terme, elle était amenée à se lier de quelque façon que ce soit à Kyros, il en serait ainsi. Mais pour l'heure, elle n'en voyait pas l'immédiate utilité. Il leur fallait juste travailler en bonne intelligence.

-Allons-y..., fit-elle avant de se détourner, entrant dans la forêt d'Azenor.

Aussitôt, ses instincts s'éveillèrent. Avançant sans faire de bruit malgré sa grande taille, Hateya scrutait les environs, prenant ses marques. La chasse était ouverte.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [ EVENT : Binôme 1 - Hateya & Kyros ]   Ven 10 Juil - 23:38

- Allons-y…

   Dès lors qu’Hateya lui tourna le dos, Kyros laisse retomber sa tête et ses bras en laissant échapper discrètement un léger soupir. D’abord qu’il avait cru s’être trompé de personne de par le silence qu’elle avait laissé plané avant de se présenter, mais en plus, ce regard de glace qui le dévisageait ne fit qu’augmenter son malaise.

   C’est en levant les yeux au ciel que Kyros s’engagea à son tour dans la forêt, suivant les traces de sa partenaire. Il regardait celle-ci marcher, tout à fait à l’aise dans cette jungle, sachant parfaitement où elle mettait les pieds pour ne pas se prendre une racine. Le regard blasé, le jeune homme se demandait s’il allait lui être utile, que ce ne soit pas qu’elle et son rang supérieur qui allait tout faire, l’empêchant ainsi de prouver sa valeur. Certes, il n’était pas un chasseur, ni un homme des bois qui savait faire face à la nature, mais il n’était pas un moins que rien pour autant. S’il devait affronter bêtes sauvages, plantes dangereuses et champignons empoisonnés, il comptait bien ne pas se laisser faire.

   Toujours le regard posé sur Hateya qui marchait devant lui ; combien de mètres pouvait-elle bien faire ? Kyros se redressa doucement sur la pointe de ses bottes tout en avançant, histoire de se grandir un peu. Mais il posa rapidement les talons à terre au cas où sa partenaire aurait l’idée de se retourner. Quoique, y aurait-elle pensé ? Hateya n’avait pas l’air de prêter la moindre attention à lui, ou du moins le cachait-elle derrière son masque froid ? Kyros continuait de scruter son dos, un peu contrarié. Il avait envie d’aller lui parler, de tisser n’importe quel lien. Mais en vue de son comportement peu bavard et solitaire, il ne ferait que la gêner ou même l’agacer. Cette situation ne lui plaisait pas du tout.

   * Bon. Tant pis, je me lance. Si on ne communique pas alors qu’on est censé survivre ensemble, comment pourrait se terminer cette histoire …? *

   Puis, le souvenir des cinq reliques à retrouver lui revint en tête. L’atmosphère entre Hateya et lui l’avait tellement préoccupé qu’il ne avait plus pensé. Il accéléra le pas pour rattraper la jeune femme. Resté derrière elle ne ferait que renforcer son image de suiveur. Et autant tout faire pour essayer de se montrer à sa hauteur, même si cela signifie juste marcher à ses côtés, ni trop en avant comme un meneur, ni trop en arrière comme un suiveur.

   * J’espère qu’elle ne va pas mal le prendre si je m’avance un peu et que je ne reste pas hors de son champ de vision… Je ne veux pas gêner mais je ne veux non plus pas qu’elle oublie que j’existe. *

   Kyros se mit presque à trottiner pour la rejoindre au plus vite. Ce n’était pas en broyant du noir dans son coin qu’il allait mieux apprendre à connaître Hateya et surtout, si elle n’était pas du genre à le laisser pourrir dans un trou s’il avait la malchance d’y tomber. Il masqua également l’expression de son visage chagriné par un petit sourire en se convainquant que les choses allaient bien se passer. D’ailleurs, si elle ne voulait pas de lui, elle aurait probablement déjà pris les devants et l’aurait laissé en plan.

   * Je ne vais quand même pas déjà regretter d’avoir participé à ce jeu alors que ce n’est que le début. La pauvre… Je n’ai pas à penser tout ça d’elle alors que je ne la connais pas. Qu’est-ce que je pourrais bien lui dire pour lui montrer que je suis capable d’aider ?  ..… Hmmmm… - Eh, Hateya ? … A première vue, je sais que j’ai peut-être l’air de quelqu’un qui ne sait rien faire mais… je peux m’adapter à n’importe quelle situation… - …. Non, arrête Kyros. Commence pas déjà à parler de toi comme ça… - Hey ! Hateya ! Mon physique n’en donne pas l’air mais je suis plutôt fort ! ……………. Pffffff ! N’exagère pas non pl- *

   Kyros laissa échapper un petit sursaute étouffé après s’être pris le pied dans une racine. Par chance, il ne s’était pas ramassé en public et encore moins devant Hateya qu’il n’avait pas encore atteint. Il s’était rééquilibré discrètement et juste à temps mais arriva dans son élan à la même ligne de marche que sa partenaire en battant des bras. Maintenant à côté d’elle, aucun mot ne sortit de sa bouche, anxieux que celle-ci n’ait remarqué sa maladresse. Il détourna même les yeux, n’osant voir avec quel regard la jeune femme l’aurait dévisagé. Il maudissait la racine de s’être retrouvée sur son chemin et d’avoir voulu le faire trébucher. Kyros tourna d’ailleurs la tête pour voir du coin de l’œil la coupable qui lui avait gâché sa tentative d’aller parler à Hateya. La racine était assez grosse et semblait sortir de nulle part. Elle formait comme une arche miniature lorsqu’un pied quitta soudainement le sol terreux et alla rejoindre le deuxième point jusqu’à disparaître totalement, tel un gros ver en déplacement.

   Kyros se stoppa net. La racine venait bien de bouger sous ses yeux écarquillés ? Et de disparaître sous la terre ?

   * Je n’ai pas rêvé quand même… ? *
  « H-Hateya ? Je crois que… »

   Il regarda la jeune femme, cligna des yeux, puis scruta de nouveau le chemin qu’ils avaient emprunté, où la racine avait fait son apparition. Mais bien entendu, elle n’était plus là. La racine serait-elle sortie de terre pour se jouer de Kyros et disparaître ensuite ? Les yeux du jeune homme ne cessèrent de cligner, secoué par cette plante fantôme. Il poussa ensuite un soupire agacé.

   * Bravo… Et dire que je voulais faire bonne figure mais au lieu de ça, je panique après avoir sûrement trébuché sur un caillou ! Je ferais mieux de me perdre dans un trou maintenant… *

   Mais au moment où Kyros se retourna pour s’excuser auprès de la jeune femme, d’énormes racines sortirent en masse du sol et encerclèrent le binôme, pointant leur bout aiguisé sur eux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [ EVENT : Binôme 1 - Hateya & Kyros ]   Mer 15 Juil - 22:39

Hateya se frayait un chemin dans la forêt d'Azenor sans piper mot, une petite partie de son attention toutefois concentrée sur Kyros, qui la suivait. Elle se trouverait bien marrie s'il lui arrivait un pépin. Non qu'elle le sous-estime (ou si peu), mais ils étaient tous deux des Animas, alors elle ne tenait pas outre mesure à ce qu'il ait des ennuis.

Ses yeux glacés inspectaient l'environnement, notant les traces d'animaux des plus insignifiants aux plus dangereux -notamment l'un de ces gros carnivores qui grimpait aux arbres, et dont le nom lui chatouillait le bout de la langue sans qu'elle ne parvienne à mettre le doigt dessus-, les recoins et autres branches tortueuses noyées sous des lianes produisant des fruits inconnus -et qu'elle ne se risquerait pas à goûter par mesure de prudence.

L'air était lourd, humide, un vent tiède l'effleurant par moments, tel une menace assoupie, le ronron paresseux d'un fauve mortel qui guette sa proie du plus profond du fourré où il est dissimulé. La jeune femme se sentait observée. Pas par Kyros, qu'elle percevait à la périphérie de sa vision, mais par autre chose. Quoi, elle n'aurait su le dire. La brune n'était pas devineresse ni extralucide.

Ne percevant rien d'autre que le mouvement indolent des feuillages sous la brise, les pépiements d'oiseaux invisibles et autres petits bruits d'animaux, elle préféra rester aux aguets. Prudence était mère de sûreté.

La guerrière sentait le souffle spectral de son Anima à la frontière de sa conscience. Lui aussi était tendu et méfiant. Sa faim ne s'excitait pas, signe que rien d'organique ne les menaçait directement, mais la jeune femme ne se sentait toutefois pas tranquille.

*Je ne me sentirais pas tranquille tant que je ne serais pas sortie de cette maudite forêt*, constata-t-elle honnêtement.

Cela ne lui ressemblait pas, de se sentir mal à l'aise en forêt. Elle y était pourtant habituée. Mais décidément, quand quelque chose gênait Hateya, ça persistait. Non loin d'elle, elle entendit le sursaut étouffé de son coéquipier. Sans prendre la peine de se retourner pour voir ce qu'il fabriquait, elle déduit qu'il avait du trébucher sur une racine.

C'est vrai que ce n'est pas ça qui manquait, des racines. Le sol en était couvert. Jaillissant de terre parfois semblait-il sans aucune logique, serpents de bois tortueux rongés par l'humidité et la mousse, elles couvraient l'humus de leurs tentacules végétaux, s'arquant pour faire trébucher les pieds imprudents. De véritables pièges pour ceux qui n'avaient pas le pas sûr.

Un frisson descendit soudain le long de la colonne vertébrale de l'Anima. Elle sentait quelque chose d'anormal. L'instinct, très certainement, qui commençait à tirer la sonnette d'alarme avant même qu'elle ne puisse se rendre compte de ce qui la gênait.

« H-Hateya ? Je crois que… »

Hateya s'arrêta, dressant l'oreille à l'intonation hésitante de son binôme. Soit il avait constaté quelque chose, soit il était froussard. Plût-il à Shemyazah qu'il s'agisse de la première option... La brune regretta ce souhait lorsque des dizaines de racines aiguisées jaillirent du sol pour les encercler, oscillant comme des serpents à sonnette qui s'apprêtent à vous cracher leur venin à la figure.

*Quel comité d'accueil chaleureux...*, songea la jeune femme, railleuse, avant de dégainer son cimeterre et de se mettre en garde. Le simple fait de sortir la lame de son fourreau avait sensiblement fait diminuer la température autour d'eux. La sensation glacée, familière, de l'arme entre ses mains la détendit.

Quand les racines passèrent à l'attaque, elle était prête -et espérait que son coéquipier l'était tout autant. Evoluant dos à dos par rapport à Kyros, habitude soigneusement rodée du "garder ses arrières et ceux de ses alliés", elle décrivit un arc de cercle net, tranchant les appendices végétaux qui, dans le même temps, se couvrirent de glace et se brisèrent en petits morceaux. Là, elle avait un avantage. Geler les agresseurs les empêchait de repousser -il n'aurait plus manqué que ça.

Le souci, c'est qu'elle avait beau trancher et geler, ces racines étaient toujours plus nombreuses. Le malheur étant qu'ils étaient entourés d'arbres: des racines, il y en avait des milliers sous terre! Ca n'en finirait jamais.

Alors qu'Hateya tranchait un énième tentacule de bois, elle sentit le sol s'agiter sous ses pieds. Le temps qu'elle comprenne, la terre s'ouvrit sous ses pieds par la force des racines.

-Merde!, jura-t-elle avant d'être engloutie dans le sol en même temps que Kyros.

La chute fut brève, mais dure. La brune eut le souffle coupé en heurtant ce qui semblait être de la bonne vieille roche bien solide. Elle resta un instant sans bouger, tétanisée par la violence du choc, puis inspira lentement et testa son corps. Bras, ok. Jambes, ok. Côtes...ça pouvait aller. Dos, ok. Tête, rien de cassé. Précautionneusement, elle se redressa, une légère grimace plissant le coin de ses lèvres, et rengaina son cimeterre -qu'elle n'avait heureusement pas lâché durant sa chute.

Il faisait noir comme dans un four. En levant les yeux, la jeune femme en déduit que les racines avaient du se refermer par-dessus le trou dans lequel ils étaient tombés. Saleté. Fouillant dans sa poche, elle en extirpa une allumette qu'elle craqua contre sa semelle, produisant un chiche halo de lumière.

-Kyros? Tu es là?, appela-t-elle enfin calmement. Le peu de lumière ne lui permettait pas vraiment de voir où était tombé son coéquipier.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [ EVENT : Binôme 1 - Hateya & Kyros ]   Ven 17 Juil - 23:44

A la vue de la menace sortit de nulle part, encerclant le binôme de ces racines vivantes, Kyros posa par réflexe sa main gauche sur la garde d’une de ses épées. Il entendit ensuite le cimeterre d’Hateya grincer lorsque celle-ci le dégaina, laissant rependre l’aura  de glace de l’Amina qui habitait l’arme. Le jeune homme se mit à frissonner d’effroi, surpris par les ténèbres qui avaient refroidi à même son âme, le mettant dans un état de stupeur.

   Mais il se ressaisit assez rapidement lorsque la première racine se mit à charger. Il coupa celle-ci à la volée en dégainant son arme et senti le dos d’Hateya frôler le sien, elle-même en position offensive. Kyros sortit alors sa deuxième lame ; le découpage débuta.

   Les racines volèrent de partout et comme des milliers de lames aiguisées, fendaient l’air, coupant les feuilles volantes sur leur passage. Les sens en éveils, les deux bras en mouvant, Kyros tranchait tout ce qui s’approchait de lui, généralement sur la gauche et la droite pour se protéger lui et Hateya, et lorsque qu’un passait devant, il en faisait des rondelles en un mouvement.

   Malgré la vitesse dont pleuvait les racines, Kyros prit le temps de vérifier comment s’en sortait Hateya, de voir si elle allait bien. Non pas qu’il doutait de ses capacités, au contraire. Il n’aimait juste pas perdre de son champ de vision ses proches ou alliés lorsque le danger était là. Il vit ensuite les victimes gelées de sa camarade et se demanda à quoi pouvait bien servir le pouvoir de ses Animas dans ce genre de situation. Il haussa les épaules et se remit à trancher.

   Le sol commençait à être jonché de végétaux inertes. Etourdit par ces actions répétitives qu’étaient de trancher, Kyros se demandait si cet assaut allait un jour s’arrêter. Chaque racine de chaque arbre habitant cette forêt ne pouvait tout de même pas être toute mouvante. D’où pouvait donc sortir ce lot infini de tentacules végétaux ?

   Le jeune homme baissa légèrement sa garde en se posant cette question et réagit lentement lorsqu’une racine voulu profiter de l’occasion pour aller le transpercer. Déjà trop proche pour la trancher, Kyros n’eût d’autre choix que de parer en ramenant ses deux lames devant lui. Mais à peine préparé pour encaisser le coup qui l’avait frappé, il recula sous l’impact et percuta de dos Hateya. Sans avoir le temps de penser qu’il avait pu déranger la jeune femme, Kyros eût la sensation de perdre l’équilibre et vit le paysage s’envoler brusquement lorsque le sol se déroba sous leurs pieds, emportant le binôme dans les profondeurs.

   Surpris par cet événement inattendu, Kyros ne réalisa sa chute que lorsqu’il heurta le sol. Sonné par le choc de l’atterrissage et malgré le noir total en ce lieu, des étoiles parcouraient la vue du jeune homme. Il ferma les yeux pour tenter de faire disparaître cette illusion et calmer son mal de tête,  mais ceci ne fit qu’augmenter le son perçant qui résonnait dans ses oreilles, ou plutôt à l’intérieur de son crâne endolori. Il posa sa main sur son visage, simple geste pour chasser ces étoiles et essaya de se redresser. Mais n’ayant pas laissé le ton à son corps de récupérer de cette chute, la douleur qui revint lui bloqua toute envie de se relever. Il se rallongea lentement en grimaçant, ne voulant pas faire davantage souffrir son corps. Il posa ensuite sa main sur le sol qu’il tata, frotta histoire de constater la dureté du lit sur lequel il avait atterrit. Tout en continuant à examiner la roche de sa paume, celle-ci entra en contact avec une de ses épées. Un long soupir de soulagement s’échappa de Kyros qui avait reconnu Talhim au touché de la lame courbée. Il longea du bout des doigts l’acier froid et une fois la garde trouvée, il empoigna celle-ci et rapprocha l’Anima de lui.

   - « Ca va, Kyros ? Rien de cassé ? »

   Dès que l’esprit entra en communication avec son maître, la gemme incrustée sur l’épée s’illumina, ce qui rassura le jeune homme qui pouvait à présent distinguer autre chose que les ténèbres, même si la lumière n’avait pas une très grande portée.

   - « Quand je disais "me perdre dans un trou", je ne pensais pas que ça allait se faire aussi rapidement… »

   Il respira un coup pour soulager un minimum la douleur et serra fort la garde de Talhim.

   - « D’habitude, je préfère utiliser Kel’Sar… Mais là, je suis plutôt content d’être tombé sur toi…»

   Tout en disant cela à l’Anima, Kyros utilisait le pouvoir de ce dernier sur lui-même pour augmenter sa confiance, se donner un sentiment d’espoir, voire même de colère, car il voudrait se lever mais la douleur l’en empêchait, ce qui l’agaçait un peu. Ces émotions dominantes lui permirent d’effacer psychologiquement la souffrance du corps et malgré la douleur toujours présente physiquement, l’heure n’était pas au repos et il se redressa légèrement.

   Bien que Talhim ne dégageait que peu de lumière, Kyros tentait de retrouver Kel’Sar en éclairant et dirigeant la lueur rougeâtre autour de lui. Mais il ne trouva rien et l’angoisse commençait à le gagner à grande vitesse. Il se releva brusquement, et même si la douleur fit revenir son mal de tête, il était beaucoup trop inquiet à l’idée de ne pas retrouver son Anima manquant. Il chercha frénétiquement autour de lui, faisait des cercles, agitait Talhim dans tous les sens.

   - Kyros? Tu es là?

   Une voix féminine venait de résonner dans ce lieu sombre. Kyros fut d’abord interpelé par son prénom, puis par la voix qu’il avait d’abord eu du mal à reconnaître étant donné que cette personne et lui ne s’étaient pas encore dit grand-chose auparavant.

    * Ha…teya… ? ….. Hateya ! Elle ne m’a pas oublié ! Au lieu de me laisser comme je l’avais imaginé, elle est tombée avec moi… même si c’était accidentel ! Cette chute me semble moins douloureuse ! *

   - « Oh ? Je crois qu’on a un peu forcé sur l’espoir et la confiance. »  

   - « L’espoir fait vivre. »

   Kyros regarda autour de lui, cherchant de quel côté pouvait provenir la voix. Mais l’obscurité ne lui permit pas de distinguer le moindre mouvement pour repérer Hateya. Il appela à son tour sa coéquipière en agitant Talhim, espérant que celle-ci aperçoive les signaux lumineux. Il vit ensuite au loin une petite lueur qui provenait sûrement d’une petite flamme. Le visage d’Hateya était à peine visible, insuffisamment éclairé, mais suffisant pour reconnaître son aura pleine de mystère et de froideur.

   Kyros eût le réflexe d’accourir vers elle, presque heureux de la retrouver. Il plaça Talhim prêt de son visage pour qu’elle puisse le reconnaître. Peu importe de quelle manière elle allait l’accueillir, le jeune homme ne pouvait s’empêcher de sourire, soulagé de la revoir en un seul morceau.

   - « … Est-ce que ça va ? Rien de cassé ? »

   Mais ils n’eurent le temps de faire le point sur leur situation que quelque chose attrapa la jambe de Kyros, ainsi que celle d’Hateya. Le jeune homme baissa la tête dès qu’il sentit la chose le serrer davantage et reconnu des racines. Celle qui l’avait agrippé à la jambe tira un coup sec pour le déséquilibrer et  le mettre à terre. Kyros s’y étala tout le long de son corps et sentit que son agresseur l’entraînait en arrière. Sans avoir lâché Talhim, il se redressa tant bien que mal pour couper la racine. Mais dès que ceci eût été fait, une autre le saisi le poignet armé. Il voulut prendre l’arme avec son autre main lorsqu’une seconde racine lui reprit la jambe et le refit manger le sol. L’épée s’échappa de ses mains et glissa sous ses yeux. En passant devant lui, Kyros l’a saisi de la main droite avec force…

   - « J’en ai marre d’être manipulé comme un pantin par des plantes… »

   Il se rendit encore plus agacé et en colère qu’il ne l’était avec le pouvoir de l’Anima pour être encore plus déterminé à saccager ces tentacules. Sans méninges, il trancha et déchira avec brutalité ses chaînes de bois, le regard haineux sur ces choses qui n’avaient pas encore décidé de les laisser tranquille. Enervé au point de vouloir décimer toutes racines se trouvant dans son champ de vision, il sauta sur ceux qui s’en prenaient à Hateya.

   Alors que la dernière racine encore en mouvement se faisait couper, le sol se mit à trembler – encore une fois. Des morceaux du plafond tombèrent, secoués par la force du tremblement, laissant filtrer quelques rayons du soleil. Kyros crut qu’une trappe allait encore s’ouvrir sous leurs pieds et les engloutir dans les profondeurs mais ce fut quelque chose qui en sortit en défonçant le sol rocheux. Une gigantesque créature  végétale en sortit, couvert de feuilles et brandissant ses grosses racines vers les deux humains. Une lueur illumina l’intérieur du monstre ; quelque chose y était incrusté dans le bois et brillait de mille feux… Une relique ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [ EVENT : Binôme 1 - Hateya & Kyros ]   Mer 29 Juil - 18:33

[sorry pour le délai, j'ai eu deux-trois soucis irl]

Au bout de ce qui lui sembla être une éternité, Hateya vit une lueur s'allumer. Le souterrain dans lequel ils étaient tombés était bien plus grand qu'elle ne se le figurait. Tandis que son coéquipier s'approchait, faisant savoir sa présence par la lumière de son Anima, elle fit mentalement le point sur la situation.

1- Ils se trouvaient certainement plusieurs pieds sous terre, sans lumière et sans repères.
2- Elle ignorait s'ils pourraient ressortir rapidement.
3- ...

La guerrière n'eut pas le temps d'énumérer le 3 que le sol bougea sous ses pieds, confirmant sa deuxième hypothèses: les racines ne lâchaient pas l'affaire. Plus vigoureuses qu'auparavant, les tentacules végétaux s'agrippèrent à ses bottes, manquant de la faire tomber. Elle eut juste le temps de voir Kyros trainé à l'opposé.

A présent un brin agacée, Hateya ne s'embarrassa pas de fioritures et tailla dans le vif, son cimeterre tranchant les envahisseurs un peu trop hardis à son goût. Une seconde lame vint s'ajouter au massacre chlorophyllien: à première vue, l'Anima qui l'accompagnait était énervé contre leurs ennemies, au point d'aller taillader frénétiquement tout ce qui bougeait -et qui ne ressemblait pas à une jambe humaine.

Secouant sa lame couverte de sève poisseuse, la brune regarda autour d'elle. Dans la lutte, elle avait laissé échapper son allumette, qui s'était éteinte en tombant -quel dommage qu'elle n'ait pas mis le feu...quoique. Elle n'y voyait donc goutte, mis à part le petit halo de lumière émis par son coéquipier. Un soupir lui échappa. Maudite forêt.

Un hululement d'avertissement traversa son esprit, et au même moment, le sol trembla. Se campant fermement sur ses pieds pour ne pas tomber au milieu des tronçons de racines éparpillés au sol, la jeune femme vit -avec un rien de stupéfaction, il fallait l'avouer- un montre de bois et de racines jaillir de la terre avec un bruit à réveiller les morts, les sourds et le diable, projetant une multitude de cailloux, débris, et autres nuages de poussière. Des mottes de terre et morceaux de pierre dégringolèrent du "plafond", offrant quelques sources de lumière bienvenues.

Un vif éclat de lumière verdâtre attira son attention. Là, incarcéré entre un agglomérat de racines au centre du monstre, brillait ce qui pouvait fort ressembler à l'une des reliques qu'ils recherchaient. Considérant la taille de la bestiole -était-ce bien une bestiole, d'ailleurs?- et le nombre de racines la composant, la lutte serait ardue.

Elle attira l'attention de Kyros:

-Je le distrais. Prends la relique.

Si elle ne se trompait pas, c'était ladite relique qui permettait à cette chose de bouger. Si elle la distrayait assez longtemps... Sur ces réflexions, elle banda ses muscles et s'élança, attirant instantanément l'attention de leur adversaire tandis qu'elle se rapprochait. Les coups des racines se mirent à pleuvoir, et l'Anima se fit un plaisir de trancher le moindre appendice qui entrait dans sa zone de touche.

Puis elle changea de tactique devant le nombre, et préféra plutôt geler le sol tout autour d'elle -elle ne pouvait pas geler une zone plus large au risque de toucher Kyros ou de provoquer une réaction imprévue, après tout, qui savait combien de galeries se cachaient sous leurs pieds-, piégeant une bonne partie des racines qui s'agitèrent en vain, emprisonnées dans une épaisse couche de glace. Mais ce n'était pas fini. Tant que la relique ne serait pas extraite, les serpents végétaux continueraient de se multiplier.

*Pas question de fatiguer*, décida la brune en tranchant ses assaillants. Elle escomptait bien donner la diversion nécessaire à son coéquipier.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [ EVENT : Binôme 1 - Hateya & Kyros ]   Sam 1 Aoû - 19:31

Captivé par l’étrange accessoire qui ornait joliment l’énorme bestiole, Kyros en avait totalement oublié le boucan qui se passait aux alentours. Une chose occupait son esprit à ce moment-là : les reliques incrustées dans des monstres rendaient ceux-là beaucoup plus beaux !

  - Je le distrais. Prends la relique.

La voix d’Hateya fit sursauter Kyros et le ramena à la réalité, bien qu’elle fût calme et posée. A peine eût-il le temps de reposer les pieds à terre que sa partenaire était s’éloignait déjà de lui à la vitesse de l’éclair découper les racines qui pleuvaient. Se rappelant ensuite du rôle qu’il avait à jouer, un petit « à vos ordres ! » pensé à la va-vite résonna dans sa tête et il courut dans la direction opposée à Hateya. Il freina cependant lorsqu’il vit un ennemi foncer droit sur lui et dès qu’il l’eut tranché, cessa tout mouvement pour se faire oublier des racines. Immobile, une passa à toute vitesse près de lui, frôlant son bras et déchirant l’extrémité du tissu de son vêtement. Le souffle coupé, Kyros soupira intérieurement. Le carnage causé par la jeune femme alertait toutes les racines qui se précipitaient en masse vers elle. En plus grand danger que lui, Kyros pourrait mieux se faufiler et récupérer la relique sans devoir perdre du temps à trancher à chaque pas qu’il ferait.

L’immense créature tourna le dos au jeune homme, trop occupé avec Hateya pour se soucier de son existence. Kyros reprit donc sa course, de manière moins précipité que la première fois. Il courait tout en laissant retomber délicatement ses pieds au sol, se mettant presque à courir dans l’air.

Arrivé juste en face du monstre, Kyros chercha du regard la relique. La lumière verdâtre que dégageait celle-ci lui permis de la repérer rapidement et il sauta sur l’écorce de la bestiole sans réfléchir. Ne trouvant rien pour s’agripper, il vit une grosse branche que Mère Nature avait placé ici par pur hasard pas loin de lui et s’y accrocha. Il se mit alors à grimper et escalader la créature, et tenter d’approcher le plus vite possible la relique.

Kyros sentit le froid s’installer. De sa position, il pouvait voir Hateya se mettre à geler tout ce qui l’approchait, paralysant un bon nombre de racines. Mais elle semblait débordée. Tout ce qu’ils avaient combattu à deux était à présent retombé sur elle seule.

  - *Pas le moment de perdre du temps.*

Alors qu’il continuait à approcher la relique, une autre pensée traversa l’esprit de Kyros. Il se voyait simplement escalader un arbre géant à la recherche d’un trésor caché quelque part dans l’écorce, même si la situation dans laquelle il se trouvait n’était pas  un jeu. Sauf qu’il n’était pas à la recherche de ce trésor, il s’y dirigeait, et que l’arbre était mouvant, ce qui rendait la chasse plus difficile. Le monstre gesticulait, perdant des feuilles qui volaient dans tous les sens. Il cherchait à tout prix à écraser Hateya qui, par rapport à lui et à sa taille, ne devait ressembler qu’à un vulgaire insecte un peu trop gênant. Par ailleurs, un autre insecte lui chatouillait l’écorce. Il dirigea alors une de ses tentacules sur lui pour retirer, peut-être même écraser le parasite qui le démangeait.

Kyros vit la racine venir dangereusement vers lui, prête à le claquer de plein fouet. Il tenait en équilibre sur une grosse veine-racine du monstre et s’accroupit au moment où la tapette à humain allait frapper. Lorsque celle-ci entra en collision avec l’écorce, le choc explosa les oreilles de Kyros et fit trembler la bête elle-même. Le tremblement secoua le jeune homme qui ne s’était pas stabilisé et il bascula dans le vide sans avoir pu s’accrocher à quelque chose. Avec son épée qu’il tenait fermement pour éviter de la perdre, il planta dans sa chute la lame dans l’écorce. Bien accroché, il regarda inconsciemment en dessous de lui pour voir la distance entre sa position et le sol. Il faillit lâcher la garde en étant pris de vertige.

Respirant un grand coup pour débloquer son souffle coupé, il se cramponna fermement à Talhim de ses deux mains tremblantes de peur et d’épuisement. Il regarda de droite à gauche ; aucune prise à portée de main. Il serra les dents et fit davantage pression sur son Anima. Sentant la peur et l’impuissance gagner son maître, ce dernier s’autorisa à faire usage de son pouvoir.

- « Je vais augmenter au maximum ton courage. »  

Une fois cela fait, il lui apporta son prochain conseil.

- « Ta chute était courte. Si tu arrives à te propulser et à poser au moins un pied sur ma garde, tu peux atteindre le support sur lequel tu étais posé en sautant. »

  - « Si j’avais Kel’Sar, j’aurais pu vous utiliser tous les deux pour grimper là-haut… »

- « Oui, mais il n’est pas là. Alors tu exécutes ce que je t’ai dit au lieu de rester là à penser pour rien ! »

Kyros poussa un grognement. Il étira ensuite ses bras à fond, leva ses jambes à sa hauteur et posa ses pieds contre l’écorce. Il inspira un grand coup en pliant les genoux, puis se projeta en l’air avec la force de ses bras et de ses jambes. Il s’étonna d’avoir réussi à se hisser assez haut et une fois qu’il eût posé un pied sur la garde, se projeta aussitôt en l’air et attrapa le rebord d’un support. Guider par l’instinct de survie, il grimpa sans tarder, ne pris pas le temps de jeter un coup d’œil sur Talhim et fonça récupérer la relique. L’éclat verdâtre qu’elle dégageait était aveuglante – il en fallait pour maintenir en vie une bestiole de cette taille. Kyros eût des difficultés à extraire la pierre de l’écorce à cause de sa surface lisse, mais une fois ceci fait, le joyau cessa instantanément de briller. Sans ce cœur, le monstre s’immobilisa derechef avant de s’effondrer en faisant tout trembler autour de lui.

Kyros fut entrainé dans la chute de l’arbre et il se retrouva une nouvelle fois projeté sur le sol rocheux.

  - *Ca va faire deux fois… Encore une et je meurs…*

Il se releva avec plus de difficultés que la première et contempla l’énorme bête inerte. Le calme était revenu ; les racines avaient cessé le combat. Il regarda ensuite la relique qu’il tenait entre ses mains. En voilà une, et s’il fallait traverser ce genre de périple pour récupérer les quatre autres, il fallait mieux se reposer dès aujourd’hui plutôt que d’enchaîner la chasse en étant épuisé. L’Anima soupira ; cet épreuve n’était vraiment pas à la portée de n’importe qui.

- « Euh… Kyros ? Tu pourrais venir me chercher, s’il-te-plaît ?»

C’est en esquissant un sourire que Kyros partit à la recherche de Talhim parmi les débris de l’arbre. Tout en soulevant chaque branche et tentacules mortes, il pensait à Kel’Sar. Peut-être était-il resté à la surface. Sinon, il lui aurait déjà envoyé un appel télépathique.

Après avoir retiré l’épée enfoncée dans l’écorce, Kyros partit rejoindre Hateya et lui montra l’objet de leur réussite.

  - « C’était super la diversion, merci. »

Il se demanda ensuite au est-ce qu’il allait pouvoir mettre la relique. Il jugea ses poches trop petites avant même d’avoir essayé.

Mais retrouver Kel’Sar était ce qui le préoccupait le plus. Il regarda autour de lui, puis en haut où la lumière continuait à filtrer à travers les trous.

  - « Comme en sort d’ici ? On explore jusqu’à trouver une sortie ? Où… »

Il eût une idée que seule Hateya pouvait accomplir. Mais il hésitait. C’était peut-être trop lui demander ?

  - « …Où… S-sculpter un escalier avec la glace pour remonter à la surface ?... »

Il regretta instantanément son idée après l’avoir dit. Un escalier de glace était sûrement très… très glissant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [ EVENT : Binôme 1 - Hateya & Kyros ]   Mar 11 Aoû - 13:42

Hateya s'écarta d'un bond lorsque le monstre s'abattit au sol d'un seul coup. Du coin de l'œil, elle crut voir Kyros dégringoler dans la poussière. La lumière verte s'étant éteinte, elle en déduit que son coéquipier avait réussi à récupérer la relique convoitée. En effet, lorsqu'il la rejoignit, il lui montra la pierre en la remerciant pour la diversion.

Un sourire imperceptible affleura à ses lèvres. Elle était couverte de terre, de feuilles et de givre, Kyros avait davantage la couleur de la poussière que de l'humain, ils étaient crevés, mais la guerrière se sentait bizarrement contente. Elle n'eut guère le loisir de se pencher sur le sujet.

- « Comme en sort d’ici ? On explore jusqu’à trouver une sortie ? Ou …Ou… S-sculpter un escalier avec la glace pour remonter à la surface ?... »

La brune faillit lever les yeux au ciel. Pour qui la prenait-il, pour une Lacrima? Rien de péjoratif à sa pensée, mais il fallait être réaliste: son Anima n'avait pas pour fonction première de créer de la glace. C'était un tueur. Pas un créateur. Elle croisa donc les bras et expliqua posément:

-Je ne peux pas créer avec de la glace. Mon Anima est essentiellement combattif. Navrée.

La jeune femme s'avança jusqu'à la paroi, évaluant les éventuelles prises qui leur permettraient de remonter à la surface. Pinçant les lèvres, elle secoua la tête -il serait impossible d'escalader ça, à moins de vouloir mourir, tant la terre était friable et peu stable. Quant aux rares racines qui pendaient dans le vide, elles pouvaient se détacher à tout moment, c'était donc à éviter. Inutile de courir à une mort stupide.

Un léger courant d'air lui parvint sur sa droite. Lorsqu'elle se déplaça, elle trouva un passage assez praticable pour eux deux, et crut distinguer une vague lueur. Le seul moyen de savoir où cela menait, c'était d'emprunter ce chemin -puisqu'ils ne pouvaient pas remonter en escalade, de toute façon. Hateya fit donc signe à Kyros:

-Il y a un passage ici. On peut essayer.

Repoussant une dreadlocks derrière son oreille, faisant légèrement tinter les perles accrochées dans ses cheveux, La guerrière rengaina son cimeterre et entra dans le passage précédemment repéré, sur ses gardes. Il ne manquerait plus qu'un autre monstre leur tombe dessus.

Tant qu'elle y pensait, cela devait bien faire une journée entière qu'ils étaient dans cette forêt. Elle ne se sentait pas particulièrement fatiguée ou affamée -malgré sa piètre apparence-, mais c'était peut-être différent pour Kyros. Enfin, elle supposait que s'il avait besoin d'une halte, il le signalerait.

Après tout, il était adulte. Il saurait fort bien se préoccuper de lui-même -Hateya n'avait pas une vocation de nourrice, et bien qu'elle n'exècre pas la présence de son camarade, elle serait bien embêtée de devoir s'occuper de lui. Il avait prouvé qu'il savait se débrouiller et se montrer courageux, en attaquant la bête de racines.

Toute à ses pensées, la jeune femme ne fit vraiment attention à son environnement que lorsqu'une lumière surnaturelle baigna le chemin qu'ils avaient emprunté, qui s'était considérablement élargi. Fronçant un sourcil, elle leva les yeux.

Tout là-haut à plus de six mètres du sol, coincée entre deux roches, se trouvait une étrange gemme triangulaire qui émettait une lumière rougeâtre. Hateya retint un soupir. Ca allait encore être simple, cette histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [ EVENT : Binôme 1 - Hateya & Kyros ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[ EVENT : Binôme 1 - Hateya & Kyros ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» event coupe du monde la semaine prochaine
» [Tori] - Event - A l'Abri des Masques
» - Event II.2 - La Faiblesse des Jedi
» Event 5 : Ecriture & Dessin
» Halloween event !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Romans Divers :: Velinoria :: Azenor :: Forêt D'Azenor-
Sauter vers: